Aller au contenu principal
PRÉSIDENCE DE LA RÉPUBLIQUE TOGOLAISE

Le chef de l'Etat à Pékin pour le FOCAC 2018

Publié le : 01 sep 2018
Le chef de l'Etat à Pékin pour le FOCAC 2018

Le Président de la République SEM Faure Essozimna Gnassingbé est arrivé ce 1er septembre 2018 à Pékin pour prendre part aux travaux du 7è Forum sur la coopération sino-africaine (FOCAC)

A la tête d’une importante délégation, le chef de l’Etat a été accueilli à sa descente d’avion par les officiels chinois.

 

Le 7è Forum sur la coopération sino-africaine (FOCAC), prévu les 3 et 4 septembre, a pour thème «la Chine et l'Afrique : construire ensemble une communauté de destin encore plus solide par la coopération gagnant-gagnant ».

 

L’enjeu est de taille. Il s’agira pour les leaders chinois et africains de mener des réflexions approfondies en vue de renforcer les relations d'amitié et de coopération entre les deux parties dans les domaines politique, économique, sécuritaire, social, scientifique et culturel.

 

En prélude aux différentes sessions marquant le FOCAC2018, le chef de l’Etat togolais va participer au dialogue de haut niveau entre les dirigeants chinois et africains et les représentants du monde des affaires.

 

En marge des travaux, le Président de la République SEM Faure Essozimna Gnassingbé aura des rencontres en bilatérale avec les plus hautes autorités de la République Populaire de Chine au premier rang desquelles le Président Xi Jinping.

 

S’inscrivant dans les nouvelles stratégies de redynamisation de la coopération économique sino-togolaise, le chef de l’Etat va s’entretenir avec les opérateurs économiques investisseurs.

 

Le Togo, un partenaire traditionnel privilégié de la Chine, est membre fondateur du FOCAC, une plateforme importante de dialogue collectif et un mécanisme efficace de coopération sud-sud.

 

Le Président de la République entend à travers ces différentes rencontres, réaliser sa vision stratégique déclinée à travers le Plan national de développement (PND), et les projets structurants à savoir l’agro-business, le hub logistique et l’électrification rurale auprès de ces investisseurs chinois.

Top