Aller au contenu principal
PRÉSIDENCE DE LA RÉPUBLIQUE TOGOLAISE

Le MIFA pour relever le défi de l’agro-business

Publié le : 25 juin 2018
Le MIFA pour relever le défi de l’agro-business

Le chef de l’Etat SEM Faure E. Gnassingbé a présidé, le 25 juin 2018, au CETEF, la cérémonie de lancement officiel de la phase opérationnelle du Mécanisme incitatif de financement agricole basé sur le partage de risques (MIFA).

Le projet, qui s’inscrit dans le Plan national de développement (PND), avait été dévoilé le 25 avril dernier en présence du Président de la République. Inspiré de l’expérience du Nigeria incentive-based risk sharing system for agricultural lending (NIRSAL), le MIFA vise à promouvoir les produits financiers et assuranciels adaptés au secteur agricole et faciliter le partage des risques entre les différents acteurs du secteur de l’agriculture.

 

Le Mécanisme ambitionne ainsi de fédérer tous les acteurs de la chaîne de valeur agricole, leur fournir une assistance technique en vue d’assurer l’industrialisation de l’agriculture, l’essor des Micro, petites et moyennes entreprises (MPME) et des Petites et moyennes industries (MPI).

 

Le Togo espère également, à travers ce fonds innovant pour une agriculture professionnalisée, porter sensiblement la contribution des institutions financières au secteur agricole, intensifier les prêts aux producteurs agricoles pour atteindre 50% de portefeuille total des financements accordés au secteur et de réduire le taux d’intérêt des crédits agricole de 15 à 7,5%.

 

A terme, le MIFA va contribuer à atténuer les risques liés aux prêts agricoles, remédier à la fragmentation des chaînes de valeur agricoles, booster l’agro-business et lutter efficacement contre la pauvreté.

 

En donnant le coup d’envoi de ce projet, le Président de la République attend mobiliser tous les acteurs autour de la filière agricole pour en faire un levier de développement moderne, participatif et inclusif.

 

Au cours de la cérémonie, la Banque africaine de développement (BAD) et le Fonds international de développement agricole (FIDA) ont, à travers leur dirigeant, réaffirmé, leur accompagnement au mécanisme.

 

Ont également pris part à cette cérémonie d’autres partenaires techniques et financiers au développement.

 

Le Président de la République SEM Faure Essozimna Gnassingbé a, à cette occasion, élevé le président du groupe de la BAD, Dr. Akinwumi Adesina à la dignité du Grand Officier de l’Ordre du Mono et, le Directeur Général du NIRSAL, M Aliyu Abdulhameed au rang de Commandeur de l'Ordre du Mono, tous de nationalité nigériane.

 

Top