CEDEAO : Faure Gnassingbé à Niamey pour la promotion du bien-être familial



Lomé, le 5 octobre 2017. Le président en exercice de la Cedeao, a procédé, ce matin à Niamey, au lancement des travaux du Forum des premières dames de l’instance sous-régionale, édition 2017.
Le Président Faure Gnassingbé, dans son intervention, s’est félicité de l’initiative des premières dames de l’espace Cedeao visant le renforcement des systèmes de protection de la mère et de l’enfant dans la sous-région ouest africaine.

Il a, à cet égard, insisté sur la mutualisation des efforts de tous les pays de la sous-région ouest africaine en vue d’une véritable synergie d’action pour l’amélioration de la santé maternelle et infantile et la promotion du genre.
 
Le Président en exercice de la Cedeao a, par conséquent, appelé au renforcement du processus d’intégration dans tous les domaines afin de faire de la Cedeao, une véritable communauté des peuples «où de toutes les composantes de la société sont mises en situation de parvenir à une insertion sociale et économique harmonieuse».
 
Le chef de l’Etat togolais a réaffirmé la volonté de ses pairs à soutenir et à accompagner davantage les programmes de développement social, notamment celui du Centre de la Cedeao pour le développement du genre (CCDG) en matière de prévention, de prise en charge et de réinsertion des femmes victimes surtout des fistules obstétricales, des mutilations génitales et des violences basées sur le genre.
 
C’est pourquoi, il soutient la détermination de l’instance communautaire «à poursuivre la consolidation du cadre législatif et réglementaire destiné à renforcer les systèmes de protection de l’enfant et à promouvoir les droits des femmes et des jeunes filles»
 
Pour la circonstance, le chef de l’Etat avait à ses côtés, son homologue du Niger Issoufou Mahamadou, le président de la Commission de la Cedeao et le président du parlement sous-régional.