La Cedeao salue la volonté du chef de l'Etat a faire aboutir les réformes



Lomé, le 13 septembre 2017. La situation sociopolitique de notre pays était au centre d’un échange entre le chef de l’Etat Faure Gnassingbé et une délégation de la CEDEAO.
La délégation, qui séjourne depuis hier à Lomé, est allée faire le point des différentes consultations qu’elle a eu avec la classe politique, les organisations de la société civile, les religieux et des membres du gouvernement.

A cette occasion, «elle a apprécié l’initiative du gouvernement d’introduire un projet de loi sur les réformes au niveau de l’Assemblée nationale».

Le président de la Commission de la CEDEAO, chef de la délégation, a appelé la classe politique au dialogue, à la sérénité pour que ce projet de loi aboutisse à la satisfaction de tout le monde, dans la paix et la cohésion nationale.

« Et il y a beaucoup de choses qui ont été faites au Togo. Mais nous souhaitons qu’on garde la cohésion, que la sérénité règne et qu’on laisse le parlement travailler avec rapidité et que après. Si nous ne sommes  pas contents de ces réformes, il y a d'autres démarche à faire. Nous sommes prêts à engager ces démarches encore une fois».
 
 «M. Marcel de Souza a promis l’accompagnement de son institution pour que les réformes souhaitées marquent l’adhésion de tous les acteurs sociopolitiques».

Il a salué la ferme volonté du chef de l’Etat à faire aboutir les réformes.