Aller au contenu principal
Présidence de la République Togolaise

Renforcement des infrastructures et services de base

Publié le : 06 fév 2018
Renforcement des infrastructures et services de base

Lomé, le 6 février 2018. La politique d’inclusion sociale se poursuit avec la mise en œuvre de nouvelles initiatives en faveur des populations vulnérables.

C’est dans cette optique que le chef de l’Etat Faure Gnassingbé a présidé ce jour la cérémonie de lancement officiel de la mise en œuvre effective des projets filets sociaux et services de base et d’opportunité d’emploi pour les jeunes vulnérables.

La cérémonie, qui s’est déroulée à Yaka (455km au nord de Lomé) dans la préfecture de Doufelgou, a également connu la présence des autorités administratives et politiques et de la Représentante-Résidente de la Banque mondiale au Togo.

La réalisation de ces projets s’inscrit dans la politique sociale du chef de l’Etat, centrée sur l’amélioration des conditions de vie des populations et la promotion du développement inclusif et durable dans les communautés à la base.

Le projet Filets sociaux et services de base (FSB) va fournir, dans les cinq régions du pays, un minimum de services socio-économiques de base à savoir l’éducation primaire, les soins de santé, l’eau et l’assainissement et la protection sociale.  

Le projet s’articule autour trois composantes : les infrastructures de base avec la réalisation de 200 micro-projets dans 150 cantons, les filets de sécurité sociale qui intègrent les cantines scolaires et les transferts monétaires dans 450 villages et, le renforcement des capacités, l’appui à l’établissement d’un système de filets sociaux et la gestion du projet.

Avec le Projet d’opportunité d’emplois pour les jeunes vulnérables (EJV), le gouvernement togolais va offrir des opportunités à des jeunes femmes et hommes à travers leur participation aux services communautaires, des formations sur des compétences techniques notamment la gestion des microentreprises.

Les deux projets sont financés par la Banque mondiale (BM) à hauteur de 26,4 milliards de FCFA. L’Etat togolais apportera un financement additionnel de 9 milliards de FCFA.

Ils seront pilotés par l’Agence nationale d’appui au développement à la base (Anadeb).

Les populations de Doufelgou, dans une cérémonie riche en couleurs par les prestations des groupes folkloriques du terroir, ont exprimé au Président de la République leur reconnaissance pour sa politique de paix et de partage de la richesse nationale. 
 
A la fin de la cérémonie, le Président Faure Gnassingbé, accompagné de la Représentante-résidente de la Banque Mondiale au Togo,  Mme Joëlle Dehasse, a visité les cantines scolaires de l’Ecole Primaire Publique de Yaka où il a échangé avec les élèves sur leurs conditions d’études.

 
 
 

Top