Aller au contenu principal
PRÉSIDENCE DE LA RÉPUBLIQUE TOGOLAISE

Contractualisation des structures de santé: le chef de l'Etat encourage les acteurs

Publié le : 14 déc 2017
Contractualisation des structures de santé: le chef de l'Etat encourage  les acteurs

Lomé, le 14 décembre 2017. Le Président Faure Gnassingbé a félicité le corps médical pour sa contribution à la réussite de la phase pilote de l’approche contractuelle des formations sanitaires.

C'était au cours d'une visite au Centre hospitalier régional (CHR) d’Atakpamé pour échanger avec les patients et, s'entretenir avec les cadres du personnel médical sur l'évolution de ce nouveau mécanisme de gestion orthodoxe, participative et inclusive des structures sanitaires.
 
Les performances enregistrées témoignent de l’adhésion des populations et du corps médical à cette politique de gestion rationnelle et efficace des structures sanitaires. 
 
Le Président de la République a, à cette occasion, encouragé tous les acteurs dont l’adhésion et l’engagement ont contribué à la réussite de cette phase expérimentale de l’approche contractuelle des formations sanitaires. 

Le chef de l'Etat les a, par ailleurs, appelés à s’investir davantage dans leur mission de protection sociale. 

Six mois après le lancement de la phase pilote, la gestion des formations sanitaires publiques fondée sur l’approche contractuelle se révèle efficace.

Elle permet d'envisager avec optimisme l'extension  rapide de la réforme pour des soins de qualité au plus grand nombre.

L’expérience faite au Centre hospitalier régional (CHR) d’Atakapmé et au Centre hospitalier préfectoral  (CHP) de Blitta, depuis juin 2017, a connu un franc succès. 

La contractualisation du CHR d’Atakpamé est soldée par une augmentation du taux de fréquentation et, une gestion efficiente des ressources. Elle a permis :

  • le paiement régulier des salaires et primes des 109 agents émargeant sur le budget autonome depuis juin 2017 ;
  • une réduction du découvert à la banque de 46 à 31 millions de francs,
  • une augmentation de l’achat de médicaments de 66% ;
  • une augmentation des frais alloués à la maintenance des équipements de 841% ;
  • l’achat de 2 microscopes, de 6 ordinateurs, d’une table d’accouchement et deux brancards et
  • la réhabilitation de la pharmacie.

Bien avant cette visite, le Président Faure Gnassingbé a procédé à la remise de matériels roulants aux structures sanitaires de la région des Plateaux.
 
Cinq centres de santé ont ainsi bénéficié de cinq ambulances, de dix Véhicules de liaison et de cent motos, des équipements acquis dans le cadre du Programme d’urgence de développement communautaire (PUDC).

D'une valeur de plus de quatre milliards de francs cfa, ces dotations viennent s'ajouter aux nombreux investissements dont a déjà bénéficié la région des Plateaux et les autres régions du Togo en matière d'infrastructures sanitaires.
 

Top