Aller au contenu principal
PRÉSIDENCE DE LA RÉPUBLIQUE TOGOLAISE

Offrir un cadre de vie sain aux populations

Publié le : 25 avr 2018
Offrir un cadre de vie sain aux populations

Le chef de l’Etat Faure Gnassingbé a procédé, le mercredi 25 avril 2018,  à l’inauguration du Centre d’enfouissement technique (CET) d’Aképé, à 20km au nord-ouest de Lomé.

Dix-huit mois après la pose de la première pierre, l’implantation du nouveau Centre d’enfouissement technique (CET) des déchets solides de la ville de Lomé et les collectivités territoriales environnantes.

 

Les déchets produits dans la capitale suivront désormais un seul circuit: pré-collecte au niveau des ménages-collecte aux centres de regroupement (dépotoirs intermédiaires)-transport-mise en décharge finale.

 

Le Centre d’enfouissement technique contribuera ainsi à l’amélioration du cadre de vie des populations de Lomé par l’élimination des dépotoirs sauvage et l’amélioration de la gestion et du stockage des déchets solides urbains. Un volet valorisation de ces déchets est également prévu avec la construction d’une plateforme de pré-traitement et de transformation en combustibles solides de récupération.

 

Le Centre construit selon les normes environnementales requises, sur une superficie de 80 ha, produira environ 250.000 tonnes de déchets par an.

 

La construction de ce complexe d’assainissement, qui s’inscrit dans le vaste programme de réorganisation de la filière déchets solides à travers le Projets environnement urbain à Lomé (PEUL I et II), confirme davantage les priorités du chef de l’Etat Faure Gnassingbé au bien-être des populations, tant du point de vue environnemental que de l’hygiène et de la santé publique.

 

Des projets d’urgence de réhabilitation des infrastructures et de services électriques (Purise) et le Projet d’aménagement urbain du Togo (PAUT) ont été initiés à Lomé et dans les villes de l’intérieur pour améliorer l’environnement sanitaire des populations.

 

D’un coût total de 13 milliards de FCFA, la réalisation de ce projet jugé prioritaire, emblématique et ambitieux, est le fruit de la coopération franco-togolaise avec l’accompagnement de l’Union Européenne et la Banque ouest africaine de développement (BOAD).

 

La construction du CET a été assurée par l’entreprise EIFFAGE, avec un transfert de compétence à l’entreprise togolaise GER. L’Agence française de développement (AFD) va assurer la mise en œuvre technique et la gestion financière.

Top