• Accueil
  • Evala 2016 : Faure Gnassingbé assiste aux préliminaires

Evala 2016 : Faure Gnassingbé assiste aux préliminaires

Evala 2016 : Faure Gnassingbé assiste aux préliminaires

Partager sur :

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

Le coup d’envoi des préliminaires a été donné sur le terrain de l’Ecole primaire publique de Kagnalada où les lutteurs de Lao-Haut ont été aux prises avec ceux de Lao-Bas.

A l’issue des empoignades, les lutteurs de Lao-Bas ont été plus techniques en enregistrant 11 victoires contre 7 de leur adversaire.  Du côté des Ahoza (cadets), ce sont plutôt les lutteurs de Lao-Haut qui ont été plus habiles en réussissant 22 victoires contre 10 pour leurs frères de Lao-Bas.

Tout ceci, dans une ambiance entretenue par des encadreurs (aînés), des supporters et parents au son des castagnettes, de flûtes, sifflets et de cors.

Le Chef de l’Etat, entouré des autorités administratives et traditionnelles, a également assisté aux préliminaires à Sarakawa et à Yaka. Durant sept jours, les lutteurs vont prouver leur bravoure, courage et force.

Evala est un rite de passage qui consacre non seulement le passage du jeune adolescent à l’âge adulte, mais également l’affirmation de l’identité cultuelle kabyè.

Cette initiation intervient autour de l’âge de 18 ans. C’est un long processus de huit ans qui respecte plusieurs étapes. Après trois années d’initiation, le jeune Evalou rentre dans la classe des «Eskpa». Il est ensuite initié pour devenir «Kondo» puis de «Kondo», il passe à la classe de «Eglou», cinq ans après les trois ans d’initiation.