• Accueil
  • Premier Forum économique Togo-UE : un an après, un bilan encourageant

Premier Forum économique Togo-UE : un an après, un bilan encourageant

Premier Forum économique Togo-UE : un an après, un bilan encourageant

Le Forum économique Togo-Union européenne (FETUE) initié par le chef de l’Etat SEM Faure Essozimna Gnassingbé tient déjà toutes ses promesses. Un an après le premier événement de cette plateforme unique de mobilisation des investissements domestiques et de la diaspora et des Investissements directs étrangers (IDE), d’importants résultats ont été enregistrés.

Partager sur :

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

Le Forum économique Togo-Union européenne (FETUE) initié par le chef de l’État SEM Faure Essozimna Gnassingbé tient déjà ses promesses.

Un an après le premier événement de cette plateforme unique de mobilisation des investissements domestiques et de la diaspora et des Investissements directs étrangers (IDE), d’importants résultats ont été enregistrés.

L’information a été rendue publique par le Comité stratégique de suivi de ce forum. C’était au cours d’une réunion  qui s’est tenue  ce 18 juin 2020  au palais de la Présidence de la République.

Le premier Forum économique a assuré davantage la visibilité  des potentialités économiques du Togo et traduit les opportunités en partenariats, contrats et projets.

Il a suscité à cet égard un engouement des investisseurs internationaux aux projets prioritaires du Plan national de développement (PND).

Dix (10) projets dont le coût global s’établit à 15 647 493 892 FCFA sont à l’étape de mise en œuvre, et 18 projets évalués à 320 475 660 104 FCFA sont en voie financement.

Par ailleurs, le Forum a contribué à la signature d’un Mémorandum d’entente (MeO) de 5 milliards de FCFA en juillet 2019 entre le Fonds d’investissement luxembourgeois Kara Investment Fund et le gouvernement togolais dans le secteur de l’agro-industrie.

Aussi, a-t-il concouru à la signature d’une convention avec le groupe Dangoté pour la construction d’une usine de production d’engrais phosphaté pour un investissement de 2 milliards de dollars et l’installation d’une usine de fabrication de ciment avec un investissement de 60 milliards de dollars.

Le Forum a également facilité la création de nouveaux cadres de coopération multilatérale avec des institutions financières internationales de promotion des projets notamment la BAD  et d’échanges entre les institutions financières sous régionales basées au Togo et des promoteurs togolais de la diaspora.

En outre, il a permis à notre pays de renforcer davantage son partenariat  avec des institutions financières prêtes à accompagner les promoteurs de projets dont le coût est inférieur à 150 000 000 FCFA.

Le gouvernement  compte consolider ces acquis et prendre de nouvelles initiatives pour promouvoir davantage les opportunités d’investissements nationaux et étrangers au Togo.

De nouvelles initiatives sont d’ores et déjà prises, en vue d’accompagner les promoteurs de projets dans la restructuration ou la finalisation de leurs plans d’affaires et dans les procédures d’accès aux financements auprès des instructions bancaires et financières.