Aller au contenu principal
PRÉSIDENCE DE LA RÉPUBLIQUE TOGOLAISE

Sécurisation du trafic maritime et aérien

Publié le : 19 juin 2018
Sécurisation du trafic maritime et aérien

Le Togo s’engage à mettre en œuvre un nouveau mécanisme satellitaire international de détection de détresse déclenchée par un bateau, un avion ou un porteur sur terre.

En vue de renforcer la sécurité et la sûreté maritimes et aériennes, le Togo a signé, le lundi 18 juin 2018, un contrat avec le groupe Thales Alenia Space, spécialisé dans la conception, l’exploitation et la livraison des systèmes spatiaux innovants de télécommunications, de navigation, d’observation de la terre et de gestion de l’environnement, d’exploration, de science et d’infrastructures orbitales.

 

Le pays va alors se doter d’une station sol permettant de localiser instantanément tout signal de détresse émise par un bateau, un avion ou un porteur sur terre fonctionnant avec le système satellitaire COSPAS/SARTAT.

 

Dénommée MEOLUT Next (Medium Orbit Local User Terminal) la station toute intégrée se compose d’une antenne à formation de faisceaux compacte, d’un Centre de contrôle destiné à la gestion et à la diffusion des alertes et d’un Centre de coordination des secours assurant l’interface avec les systèmes existants en local ou dans les pays voisins (pompiers, forces armées, gardes côtes …).

 

Le dispositif contribuera à renforcer le climat de sécurité notamment dans le domaine du trafic maritime, sur une zone de plus de 3000km de rayon.

 

La mise en œuvre de ce nouveau système de recherche et sauvetage des personnes en détresse par satellite marque surtout l’engagement du chef de l’Etat SEM Faure Essozimna Gnassingbé à poursuivre la politique de développement de l’économie bleue et du transport aérien.

Top