Formation professionnelle

Partager sur :

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Opportunités

■ Le nombre de salariés en formation professionnelle a doublé au cours des 10 dernières années
dont plus de la moitié travaillent dans le secteur privé.
■ Le PND prévoit la création de 150 000 à 200 000 emplois dans les secteurs productifs sur une
période de 5 ans.
■ Compte tenu de cette dynamique, le volume de l’offre en matière de formation professionnelle au
Togo est insuffisant et ne permet pas de répondre aux besoins futurs du marché du travail.
■ L’Etat togolais invite les opérateurs des instituts de formation professionnelle du secteur privé,
offrant une formation initiale et continue dans les domaines de la logistique, de l’agriculture, des
industries manufacturières, de la banque et de l’assurance et des médias numériques à s’implanter
au Togo dans le cadre d’un programme de partenariat public-privé.

Description

■ La responsabilité de la gestion opérationnelle de l’institut incombera entièrement à l’opérateur (exemple : élaboration du programme, recrutement et formation des enseignants, enrôlement des étudiants).
■ L’opérateur sera sélectionné en fonction de sa capacité à créer des partenariats avec des entreprises dans le secteur afin de définir le programme d’études, d’offrir des possibilités d’apprentissage pratique et d’organiser des possibilités de perfectionnement pour les diplômés
des programmes de formation.
■ L’objectif est d’avoir 500 étudiants en formation initiale et 5 000 en formation continue ■ L’État togolais veillera à ce qu’un accès privilégié soit disponible pour la location de locaux dans les bâtiments administratifs ou universitaires – l’exploitant devra supporter les frais de rénovation et d’équipement nécessaires pour aménager le local en vue de son utilisation comme salle de classe.

Atouts

■ Rentabilité directe avec une marge d’exploitation supérieure à 20 % à partir de la cinquième année d’exploitation
■ Soutien du gouvernement par des incitations fiscales, un mécanisme de revenu minimum et la création d’un organisme gouvernemental spécial
■ Forte demande de main-d’oeuvre qualifiée de la part des entreprises à la recherche de gains de productivité
■ Les besoins en formation professionnelle sont en forte hausse, sous l’impulsion de la stratégie gouvernementale

Indicateurs financiers

 

Besoins de formation