• Accueil
  • A Bulawayo, Faure Gnassingbé plaide pour plus de commerce intra-africain

A Bulawayo, Faure Gnassingbé plaide pour plus de commerce intra-africain

A Bulawayo, Faure Gnassingbé plaide pour plus de commerce intra-africain

Partager sur :

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

Et c’est la 2ème ville du pays, Bulawayo, située à environ 400 km au sud d’Harare, qui a abrité l’événement. Des exposants sont venus de plus de vingt (20) pays d’Afrique et d’ailleurs. Placée sous le signe de l’intégration et de l’innovation économiques, l’honneur est faite au Chef de l’Etat, Faure Gnassingbé, de procéder à l’ouverture officielle de cet événement international aux côtés de son homologue, Robert Mugabe.

Le Président de la République, l’invité d’honneur, est arrivé dans la capitale zimbabwéenne, Harare, dans l’après-midi de jeudi aux environs de 19h, heure locale. Il  est accueilli à l’aéroport International de Harare par le président Robert Mugabe.
 

Le chef de l’Etat et la délégation qui l’accompagne ont été ensuite conviés à un dîner d’honneur, dîner offert par le président hôte.
 

Au cours de cette soirée, les deux présidents ont prononcé d’importants discours.
 

Dans son discours,  le Président Faure Gnassingbé a exploré des pistes susceptibles de mettre l’Afrique sur la voie de la croissance économique, de l’industrialisation, de sortir le continent de la dépendance économique et offrir de l’emploi aux jeunes. Il a, par conséquent, prôné l’extension des relations entre  les pays africains en termes d’intégration et surtout du commerce intra africain.
 

Le Président est revenu sur la fraternité qui existe entre les deux pays.
  

Selon Faure Gnassingbé, l’industrie en Afrique est d’abord culturelle et touristique avant de toucher la transformation des produits locaux. Et le Zimbabwe, une des racines de l’Afrique teintée de traditions authentiques et des sites touristiques des destinations-clé de l’Afrique australe, est un merveilleux exemple.
 

Les hommes d’affaires et le peuple zimbabwéen étaient convaincus d’écouter un homme pragmatique, guidé par l’action et le dynamisme.
 

Les autorités zimbabwéennes  et le conseil d’Administration de la foire ZITF ont d’abord salué la présence du chef de l’Etat Faure Gnassingbé.
 

Le Président Robert Mugabe a félicité le Togo qui vient de célébrer ses 56 ans d’indépendance.
 

Le Président zimbabwéen  trouve que l’Afrique offre de nombreux domaines de coopération et ce ne sont  pas les moyens qui manquent. Il suffit seulement de renforcer les relations, sinon l’intégration régionale, comme cela se concrétise entre son pays et le Togo. 


 

La foire internationale de Bulawayo au-delà de son objectif premier, qui est de promouvoir la croissance en Afrique avec des compétences locales, reste aussi un facteur d’intégration des peuples sur le continent.
 

Cette foire,  au-delà de son objectif premier, qui est de promouvoir la croissance en Afrique avec des compétences locales, reste aussi un facteur d’intégration des peuples sur le continent.

C’était un rendez-vous riches de couleurs et d’expérience, la réussite dans le domaine agricole du Zimbabwe peut faire cas d’école pour le Togo ; surtout en ce qui concerne la mécanisation.
 

Depuis ces dernières années, le Conseil d’administration de la foire de Bulawayo prime les meilleurs exposants.
 

Cette année encore, plus d’une vingtaine entreprises ont été récompensées. Tous les lauréats ont eu l’honneur de recevoir leurs trophées des mains du chef de l’Etat Faure Gnassingbé.

La visite des stands et des parcs animaliers a été l’un des points forts de l’événement.