• Accueil
  • Renforcer la coopération internationale pour la paix, la sécurité et le développement

Renforcer la coopération internationale pour la paix, la sécurité et le développement

Renforcer la coopération internationale pour la paix, la sécurité et le développement

Partager sur :

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

Les objectifs du Sommet régional sur la Sécurité ont été décrits lors de la première réunion tenue à Paris le 14 mai 2014. Le Sommet est dédié au renforcement de la coopération entre les pays participants, spécifiquement à la lutte contre Boko Haram et, en pratique, à établir une pleine collaboration en matière de renseignement par la création d’une unité régionale.

Outre Faure Gnassingbé du Togo qui a fait le déplacement d’Abuja, cette deuxième édition a vu la participation des chefs d’Etat et de gouvernement du Bénin, du Cameroun, de la Centrafrique, de la Guinée Equatoriale, de la France, du Gabon, du Ghana, du Niger, du Sénégal et du Tchad.  

En raison du caractère universel de la thématique sécuritaire, les pays partenaires, à l’instar des Etats-Unis d’Amérique, du Royaume Uni et de la Chine y ont également dépêché des représentants ministériels. 

La question cruciale de la coordination et de la mutualisation des efforts a été abordée, particulièrement pour la mise en oeuvre de l’accord d’assistance entre les Commissions des Etats du bassin du lac Tchad et de l’Union africaine d’une part, et du protocole d’entente du 29 janvier dernier, élargi aux pays contributeurs au maintien de la paix.  
 

Ces développements confortent les différentes prises de position du chef de l’Etat togolais qui a toujours plaidé pour une approche concertée en vue d’assurer des succès durables pour la sécurité au service du développement 
 

Lomé accueille en octobre prochain le sommet extraordinaire de l’Union Africaine sur la sécurité et la sûreté maritime et le développement en Afrique.