• Accueil
  • L’Entente tient conseil et consacre un nouvel élan

L’Entente tient conseil et consacre un nouvel élan

L’Entente tient conseil et consacre un nouvel élan

Partager sur :

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

La capitale du Niger accueille une réunion ordinaire de la conférence des chefs d’État du Conseil de l’Entente. 

Au cours des travaux, le chef de l’Etat togolais a été porté par ses pairs à la présidence du Conseil pour un mandat de deux ans. 

Avant de clôturer la session, Faure Gnassingbé a ainsi résumé l’orientation consacrée par les pays membres : “Aujourd’hui nous avons pris un nouvel élan.” Il s’est également réjoui du regain de dynamisme de l’organisation dont tous les textes issus de la dernière réforme sont désormais intégrés à l’ordonnancement juridique de tous les membres. 

Créé le 29 Mai 1959, le Conseil de l’Entente est la doyenne des institutions ouest-africaines dédiées à l’intégration.

Réformée successivement en 1973 et 2011 pour en mettre les instruments et les organes en adéquation avec les réalités contemporaines, le Conseil est décrit comme «la place incontournable dans la coopération économique des Etats membres».

Composé du Bénin, du Burkina Faso, de la Côte d’Ivoire, du Niger et du Togo, le Conseil couvre un espace intégré de 69.000.000 d’habitants.

Depuis quelques années, le Mali est convié aux réunions en qualité d’observateur.