• Accueil
  • L’Afrique adopte la charte de Lomé, un geste historique

L’Afrique adopte la charte de Lomé, un geste historique

L’Afrique adopte la charte de Lomé, un geste historique

Partager sur :

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

Démarrés le 10 octobre 2016, les travaux du Sommet de Lomé viennent ainsi de prendre fin avec l’adoption d’une Charte.

Cette vision commune des chefs d’Etat africains est une consécration du processus d’intégration et de coopération qui intervient seize années après l’adoption de l’acte constitutif de l’Union africaine à Lomé.

Dans un contexte de menaces sécuritaires avec des trafics en tous genres, la Charte de Lomé permettra de faire des mers et océans un espace propice au développement.

Le document validé marque une nouvelle étape décisive pour doter le continent d’un cadre juridique et technique de prévention et de lutte contre les menaces sur les espaces maritimes africains.

En accueillant plus de vingt chefs d’Etat et de gouvernement ainsi que des experts et d’éminentes personnalités venus du monde entier, le Togo se félicite de cette importante avancée dans l’opérationalisation de la stratégie africaine intégrée pour les mers et océans (AIM 2050).

A l’ouverture des travaux, le Président Faure Gnassingbé a exprimé sa gratitude et ses remerciements à ses homologues, aux partenaires et aux experts qui ont contribué à la réussite de cet événement capital.

Somme toute, c’est une  réussite totale qui se dégage. Les Togolais en sont fiers de l’heureux aboutissement des travaux avec l’adoption de la charte dite «Charte de Lomé».