• Accueil
  • De la parole à l’acte : le chantier des réformes avance

De la parole à l’acte : le chantier des réformes avance

De la parole à l’acte : le chantier des réformes avance

Partager sur :

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

En annonçant à la nation togolaise, à l’orée de l’année 2015, la création d’une commission de réflexion approfondie sur l’adaptation du modèle en vigueur au Togo à ses réalités sociologiques conformément à la huitième recommandation du Rapport de la CVJR, le chef de l’Etat a fait œuvre utile.

Les conclusions de l’atelier national de réflexion et d’échanges sur les réformes politiques et institutionnelles organisé par le HCRRUN en juillet dernier sont venues corroborer les options prises par le gouvernement.

Après des efforts inlassables, Faure Gnassingbé n’a pas hésité à accompagner le HCRRUN dans son élan à engager le Togo sur le chantier des reformes politiques de grande envergure.

Il vient ainsi de joindre l’acte à la parole en nommant par décret du 2 janvier 2017 les membres de la Commission nationale de réflexion.

La Commission est composée d’éminents historiens, juristes, de personnalités politiques et de représentants de la Société civile.

Elle aura pour mission de proposer dans les meilleurs délais et conformément à l’approche préconisée par la CVJR, un texte de réforme politique, de réforme institutionnelle et constitutionnelle qui tient compte de notre histoire, reflète nos réalités et répond aux aspirations les plus profondes des Togolaises et des Togolais.

Le processus vient d’être enclenché. Le train des reformes constitutionnelles et institutionnelles est sur les rails.