• Accueil
  • Le Togo réitère son engagement pour la paix au Burkina Faso

Le Togo réitère son engagement pour la paix au Burkina Faso

Partager sur :

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

Le chef de l’Etat SEM Faure Essozimna Gnassingbé a participé, ce 26 septembre 2019 à New York, à une réunion de haut niveau sur les défis et menaces sur la consolidation de la paix au Burkina Faso.

Ce rendez-vous international se situe dans le cadre des rencontres parallèles de la 74è session de l’Assemblée générale des Nations unies.

Elle a été co-présidée par le Président du Faso SEM Roch Marc Christian Kaboré et le président de la Commission des Nations unies de la consolidation de la paix, M. Antonio de Aguiar Patriota.

La réunion avait pour objectif de faire le point des efforts engagés face aux menaces terroristes dans la sous-région ouest-africaine, le Sahel et particulièrement au Burkina Faso.

Tous les intervenants ont été unanimes pour la mobilisation des moyens en vue de combattre efficacement ce fléau qui déstabilise les économies aux conséquences humanitaires désastreuses.

Le chef de l’Etat togolais, préoccupé par les défis sécuritaires auxquels fait face la sous-région, a salué l’initiative et les efforts déployés par le gouvernement burkinabé dans la lutte contre l’insécurité.

Le Président Faure Gnassingbé a réitéré l’engagement de son pays à la mobilisation régionale et internationale pour endiguer le terrorisme et parvenir à une paix durable dans ce pays frontalier.

Cette réunion internationale intervient dix jours après le sommet extraordinaire de la Conférence des chefs d’Etat et de gouvernement de la Cedeao élargie à la Mauritanie, au Tchad et au Cameroun sur le terrorisme.

Le sommet de Ouagadougou a été marqué par l’adoption d’une Déclaration commune sur ce fléau dans l’espace communautaire et au-delà de ses frontières. Un Plan d’action 2020-2024 sera adopté à cet effet.