• Accueil
  • Covid 19 : de nouvelles mesures efficientes du chef de l’Etat en faveur des apprenants

Covid 19 : de nouvelles mesures efficientes du chef de l’Etat en faveur des apprenants

Covid 19 : de nouvelles mesures efficientes du chef de l’Etat en faveur des apprenants

Dans le cadre de l’évaluation des mesures de riposte du nouveau Coronavirus, le Président de la République SEM Faure Essozimna Gnassingbé a pris de nouvelles dispositions en vue de la validation de l’année scolaire et académique en cours.

Partager sur :

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

Dans le cadre de l’évaluation des mesures de riposte du nouveau Coronavirus, le Président de la République  SEM Faure Essozimna Gnassingbé a pris de nouvelles dispositions en vue de la validation de l’année scolaire et académique en cours.

Suite aux orientations du chef de l’Etat, président du Comité de crise liée au Covid19, le gouvernement a procédé le 15 juin 2020 à la rouverture des écoles uniquement pour les élèves en classe d’examen.

Trois semaines après la reprise des cours,  et suite à l’évaluation de la situation pédagogique et épidémiologique liée au nouveau Coronavirus,  le calendrier des examens nationaux a été revu.

Sur la base de ce réaménagement, les candidats au Certificat d’aptitude professionnelle (CAP) donneront le ton du 14 au 24 juillet.

Ils seront suivis des aspirants au Certificat d’étude du premier degré  (CEPD) du 04 au 06 août, ainsi que leurs aînés de la classe de Première qui passeront le Baccalauréat première partie (Bac1) du 04 au 14 août pour les épreuves pratiques, et du 18 au 21 août pour les épreuves écrites.

Les impétrants au Brevet d’étude du premier cycle (BEPC) seront évalués du 1er au 5 septembre, et ceux du Baccalauréat deuxième partie (Bac2) du 24 août au 11 septembre pour la phase pratique, et du 14 au 18 septembre 2020 pour les tests écrits.

Les phases pratique et écrite du Brevet de technicien supérieur (BTS) se tiendront respectivement du 07 au 16 septembre, et du 28 septembre au 20 octobre.

Sur avis du Conseil scientifique, le gouvernement a supprimé toutes les épreuves d’Education physique et sportive (EPS) à tous les examens scolaires de cette année. Une mesure qui permettra de limiter au maximum les risques de propagation du Covid19 en milieu scolaire.

La reprise des cours pour le compte de l’année académique 2020-2021 est prévue pour  le 26 octobre 2020.

Pour assurer le bon déroulement des cours, et la santé publique en cette période difficile, le chef de l’Etat a prorogé par ordonnance l’état d’urgence pour une période de 45 jours.