• Accueil
  • Le chef de l’Etat a pris part au sommet extraordinaire de la CEDEAO sur le Mali

Le chef de l’Etat a pris part au sommet extraordinaire de la CEDEAO sur le Mali

Le chef de l’Etat a pris part au sommet extraordinaire de la CEDEAO sur le Mali

Le Président de la République SEM Faure Essozimna Gnassingbé a pris part, ce 20 août 2020, par visioconférence, aux travaux du sommet extraordinaire de la Conférence des chefs d'État et de gouvernement de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’ouest, sur la situation du Mali.

Partager sur :

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

Le Président de la République SEM Faure Essozimna Gnassingbé a pris part, ce 20 août 2020, par visioconférence, aux travaux du sommet extraordinaire de la Conférence des chefs d’État et de gouvernement de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’ouest (CEDEAO), sur la situation du Mali.

Cette session intervient suite aux derniers développements de la crise sociopolitique au Mali, au moment où le contexte sécuritaire demeure difficile pour la région en général et ce pays frère en particulier.

Les chefs d’Etat et de gouvernement ont procédé à un échange de vue sur les réponses les plus appropriées à apporter collectivement à la situation que traverse le Mali, conforment aux dispositions de l’instance sous-régionale relatif aux mécanismes de prévention, de gestion et de règlement des conflits, de maintien de la paix et de la sécurité, ainsi qu’à celles du Protocole additionnel sur la démocratie et la bonne gouvernance.

La Conférence a condamné avec une grande fermeté le renversement du gouvernement démocratiquement élu, qui constitue une violation du Protocole additionnel de la CEDEAO sur la démocratie et la bonne gouvernance, et a réitéré son engagement à  soutenir les missions de médiation et de paix, et les efforts diplomatiques qui seront déployés à Bamako pour surmonter cette crise.