• Accueil
  • Education de qualité pour tous : le chef de l’Etat s’y met

Education de qualité pour tous : le chef de l’Etat s’y met

Education de qualité pour tous : le chef de l’Etat s’y met

Le Président de la République, SEM Faure Essozimna Gnassingbé s’emploie depuis quelques années pour l’émergence d’une jeunesse instruite et productive, en offrant aux apprenants une éducation de meilleure qualité.

Partager sur :

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

Le Président de la République, SEM Faure Essozimna Gnassingbé s’emploie depuis quelques années pour l’émergence d’une jeunesse instruite et productive, en offrant aux apprenants une éducation de meilleure qualité.

Des actions fortes ont été déjà engagées à savoir la construction des Ecoles normales d’instituteurs (ENI), et de 5300 salles de classes dont 300 équipées de TIC, ainsi que le recrutement de 22400 enseignants.

A cela s’ajoutent la construction des blocs-pédagogiques administratifs et sanitaires, et l’implantation des cantines scolaires. 

Ces initiatives telles que la construction des infrastructures, la formation des formateurs et à la gouvernance se poursuivent en vue la modernisation du secteur.

L’attention du gouvernement se focalise sur la mise en place de nouveaux mécanismes de gestion participative impliquant tous les acteurs dans le processus de prise des décisions en vue de l’atteinte des résultats à la satisfaction de tous.

Des dispositions sont  également prises pour une meilleure adéquation entre les programmes d’enseignement de base, la formation professionnelle et l’enseignement supérieur.

A cet effet, les projets de construction de 25.000 salles de classes, trois collèges universitaires régionaux d’enseignement supérieur et des structures d’apprentissage et de formation professionnelle à l’instar des Instituts de formation en alternance pour le développement (IFAD) sont déjà en cours d’exécution.

Dans l’enseignement supérieur, d’importantes réformes sont engagées pour le développement des filières à haute valeur ajoutée et adaptées au marché de travail.

Avec les impacts de la crise sanitaire due au coronavirus, des dispositions particulières sont prises  pour l’année académique 2020-2021, à savoir les dispositifs de gestes barrière, de renforcement du personnel enseignant et de salles de classes, ceci pour assurer une bonne rentrée scolaire aux apprenants, et en toute sécurité.