• Accueil
  • 21è anniversaire de la Décision de Yamoussoukro : le chef de l’Etat encourage les pays à adhérer au MUTAA

21è anniversaire de la Décision de Yamoussoukro : le chef de l’Etat encourage les pays à adhérer au MUTAA

21è anniversaire de la Décision de Yamoussoukro : le chef de l’Etat encourage les pays à adhérer au MUTAA

Les leaders africains ont célébré ce 13 novembre 2020 par visioconférence le 21è anniversaire de la journée de la Décision de Yamoussoukro, placée sous le thème « mise en œuvre de la Décision de Yamoussoukro, de l’opérationnalisation de la Commission africaine de l’aviation civile (CAFAC), Agence d’Exécution de la Décision de Yamoussoukro et des différents leviers du développement durable du transport aérien en Afrique : le chemin parcouru ». Le Président de la République, SEM Faure Essozimna Gnassingbé, Champion du Marché unique du transport aérien africain (MUTAA) a été représenté à cette rencontre par la cheffe du gouvernement, Mme Victoire Tomégah-Dogbé.

Partager sur :

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

Les leaders africains ont célébré ce 13 novembre 2020 par visioconférence le 21è anniversaire de la journée de la Décision de Yamoussoukro, placée sous le thème « mise en œuvre de la Décision de Yamoussoukro, de l’opérationnalisation de la Commission africaine de l’aviation civile (CAFAC), Agence d’Exécution de la Décision de Yamoussoukro et des différents leviers du développement durable du transport aérien en Afrique : le chemin parcouru ».

Le Président de la République, SEM Faure Essozimna Gnassingbé, Champion du Marché unique du transport aérien africain (MUTAA)  a été représenté à cette rencontre par la cheffe du gouvernement, Mme Victoire Tomégah-Dogbé.

Le Premier ministre a livré un message du chef de l’Etat, et remercié la Commission de l’Union africaine  et la Commission africaine de l’aviation civile (CAFAC) pour leur engagement à la mise en œuvre du MUTAA, ce projet phare de l’Agenda 2063 de  l’instance continentale.

ALLOCUTION DE SEM FAURE ESSOZIMNA GNASSINGBE, PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE TOGOLAISE A L’OCCASION DU 21è ANNIVERSAIRE DE LA JOURNEE DE DECISION DE YAMOUSSOUKRO

Prononcée par Madame la Cheffe du gouvernement du Togo

Lomé, le 13 novembre 2020

Monsieur Moussa Faki Mahamat, Président de la Commission de l’Union Africaine,

Mesdames et Messieurs les ministres des transports et de l’aviation,

Dr. Vera Sogwe, Secrétaire exécutif de la Commission économique pour l’Afrique,

Madame la Commissaire à l’infrastructure de l’Union africaine,

Madame la Secrétaire générale de l’Organisation de l’aviation civile internationale (OACI)

Monsieur le Secrétaire général de la Commission africaine de l’aviation civile (CAFAC),

Monsieur le Secrétaire général de l’Association des compagnies aériennes africaines (AFRAA),

Mesdames et messieurs les Directeurs régionaux des autorités de l’aviation civile,

Mesdames et messieurs les Représentants des  Communautés économiques régionales, et autres organisations régionales et internationales,

Mesdames et messieurs les Représentants d’institutions financières et partenaires,

Honorables invités, Mesdames et Messieurs

J’ai l’insigne honneur de m’adresser à vous, au nom du Président de la République Togolaise, Son Excellence Monsieur Faure Essozimna Gnassingbé, en ce vingt et unième anniversaire de la journée de la Déclaration de Yamoussoukro.

Un anniversaire placé sous le thème «  mise en œuvre de la Décision de Yamoussoukro, de l’opérationnalisation de la Commission africaine de l’aviation civile (CAFAC), Agence d’Exécution de la Décision de Yamoussoukro et des différents leviers du développement durable du transport aérien en Afrique : le chemin parcouru ».

Il vous en souvient,qu’en 2018 que l’Assemblée générale de l’Union africaine a adopté le Marché unique du transport aérien africain (MUTAA) qui devrait être rendu opérationnel par la mise en œuvre complète de la Décision de Yamoussoukro.

Le Président Faure Gnassingbé a eu l’honneur d’être désigné par ses pairs comme Président, Champion du Marché unique du transport aérien africain. Une mission qu’il mène avec enthousiasme et détermination pour le continent.

Ainsi, l’équipe constituée autour de lui pour réussir cette mission continue de travailler avec la Commission de l’Union africaine (CUA) et la Commission africaine de l’aviation civile (CAFAC), Agence spécialisée de l’UA en matière d’aviation civile et Agence d’exécution de la Décision de Yamoussoukro et du  Marché unique du transport aérien africain, afin d’assurer la pleine mise en œuvre de ce projet phare de l’Agenda 2063.

A cet égard, je tiens à remercier très sincèrement la Commission de l’Union africaine et la Commission africaine de l’aviation civile pour leur dévouement à la mise en œuvre du MUTAA au niveau continental.

Monsieur le Président de la Commission de l’UA,

Mesdames et Messieurs,

Distingués invités

Alors que nous analysons le chemin parcouru jusqu’à présent, je suis heureuse de constater que quarante-quatre  (44) Etats africains ont signé la Décision de Yamoussoukro et trente-quatre (34) ont signé le MUTAA.

Il convient de signaler que tous les  Etats membres de la CEDEAO ont adhéré au Marché unique du transport aérien africain.

Aussi, voudrais-je, au nom du Président Faure Gnassingbé, appeler les autres communautés économiques régionales à travailler avec leurs Etats membres respectifs pour rejoindre le MUTAA.

Cela nous permettrait d’accélérer la conclusion d’un protocole de coopération avec l’agence d’exécution de la Décision de Yamoussoukro afin de renforcer la collaboration nécessaire au développement durable du transport aérien.

Les nombreux défis auxquels nous sommes confrontés notamment la nécessité d’harmoniser nos interventions dans ce secteur,  d’adopter des approches concertés et de créer les meilleures conditions de compétitivité et de sécurité demeurent d’actualité.

La crise planétaire de la COVID-19 vient nous rappeler que ces priorités ne peuvent plus attendre.

En tant que Champion du MUTAA, le Chef de l’Etat  togolais a particulièrement suivi l’impact de cette pandémie sur le transport aérien.

Nous sommes unanimes à reconnaître que la situation reste difficilement tenable pour l’ensemble des compagnies dans le monde et que celles opérant en Afrique en souffrent encore plus.

Cette crise nous rappelle la nécessité d’une mise en œuvre entière de la Décision de Yamoussoukro pour renforcer la compétitivité et la résilience du transport aérien sur notre continent.

Le Président de la République Togolaise a ainsi suivi avec beaucoup d’attention la signature des accords visant à fournir un soutien institutionnel à l’Agence d’exécution de la  Décision de Yamoussoukro.

Il y a donc nécessité et urgence à accompagner les compagnies aériennes à se relever.

Ce soutien a non seulement permis de financer le déploiement des agents d’exécution, mais a été élargi pour inclure la fourniture d’une assistance technique aux Etats parties à l’engagement solennel au MUTAA.

La Commission africaine de l’aviation civile s’est engagée à la mise en œuvre et elle est prête à mener à bien sa mission en tant qu’Agence d’exécution de la Décision de Yamoussoukro.

Il est évident que des progrès sont réalisés, comme en témoigne le nombre d’Etats membres qui ont signé la déclaration solennelle.

Les activités entreprises par les autres parties prenantes et l’aviation et les partenaires du développement démontrent également l’engagement vis-à-vis de l’Agenda 2063 de l’UA et ce projet phare qu’est le MUTAA.

L’opérationnalisation de la Décision de Yamoussoukro et du Marché unique du transport aérien africain est très importante pour la réussite de l’intégration de notre continent.

Le MUTAA est un levier vital pour le bon fonctionnement de la zone continentale africaine de libre-échange et d’autres projets de l’Agenda 2063 de l’UA.

Raison pour laquelle, j’invite au nom du Président Faure Gnassingbé, tous les Etats qui n’ont pas encore signé et ratifié la Décision de Yamoussoukro ou rejoint le MUTAA, à le faire et soumettre à la Commission de l’Union africaine leur instrument d’engagement solennel.

Mesdames et messieurs,

Face aux défis importants auxquels notre continent fait face aujourd’hui notamment en raison de la pandémie du coronavirus, la mise en œuvre complète de la Décision de Yamoussoukro et l’opérationnalisation du Marché unique du transport aérien africain au niveau continental ne doivent plus être retardées. Les avantages pour le continent sont indéniables.

Ce 21è anniversaire doit nous permettre d’alimenter la réflexion afin de lever les obstacles qui freinent encore la mise en œuvre de cette décision.

Nos ambitions doivent également être appréciées à la lumière de l’impact de la crise liée à la pandémie de la Covid-19.

L’ouverture du ciel est un challenge mais nous devons avant tout l’inscrire dans nos politiques internes de développement au quotidien.

Je réitère une fois encore au nom du Chef de l’Etat togolais, et en mon nom propre, mes sincères remerciements à vous tous, acteurs et partenaires pour vos contributions multiformes à un développement harmonieux du transport aérien africain.

Que Dieu bénisse l’Afrique.

Je vous remercie.