• Accueil
  • Lutte contre la COVID-19 : le Togo fait le point à la tribune des Nations Unies en session extraordinaire

Lutte contre la COVID-19 : le Togo fait le point à la tribune des Nations Unies en session extraordinaire

Lutte contre la COVID-19 : le Togo fait le point à la tribune des Nations Unies en session extraordinaire

Une session extraordinaire de l’Assemblée générale des Nations unies de haut niveau s’est tenue les 3 et 4 décembre 2020 par visioconférence, consacrée à la pandémie de la maladie à Coronavirus. Dans un discours du Président de la République SEM Faure Essozimna Gnassingbé, prononcé à cette occasion par Mme le Premier ministre Victoire Dogbé-Tomégah, les efforts du Togo dans la lutte contre cette pandémie ont été présentés.

Partager sur :

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

Une session extraordinaire de l’Assemblée générale des Nations unies de haut niveau s’est tenue les 3 et 4 décembre 2020 par visioconférence, consacrée à la pandémie de la maladie à Coronavirus.

Dans un discours  du Président de la République SEM Faure Essozimna Gnassingbé, prononcé à cette occasion par Mme le Premier ministre  Victoire Dogbé-Tomégah, les efforts du Togo dans la lutte contre cette pandémie ont été présentés.

En effet, dès l’apparition du premier cas confirmé  le 5 mars 2020, des mesures urgentes  d’ordre sanitaire, juridique et socioéconomique ont été prises pour contenir le risque de propagation du virus et protéger le droit à la vie et à la santé de toutes les  populations.

Sur le plan sanitaire, un Comité de crise, une Coordination nationale, un Comité de gestion et un Conseil scientifique ont été mis en place pour une meilleure gestion de la riposte.

Des infrastructures sanitaires dédiées ont été construites ou réhabilitées et équipées en vue d’accueillir les patients. A cet égard, une formation a été initiée au profit des agents de santé de même que des mesures de leur protection notamment une Assurance Covid-19.

Sur le plan juridique, le Président de la République a évoqué  des mesures spécifiques prises par ordonnance dans le cadre de l’état d’urgence sanitaire suite à l’autorisation accordée au gouvernement par l’Assemblée nationale. C’est dans ce contexte qu’une Force spéciale Anti-Covid-19 a été créée pour veiller au strict respect de la stratégie de riposte avec l’encadrement et le bouclage de certaines agglomérations. Des mesures qui sont par la suite assouplies ou levées selon l’évolution de la situation pandémique, a déclaré le chef de l’Etat.

Le Président de la République est revenu sur les dispositions spécifiques qui sont prises sur le plan socioéconomique en faveur des populations vulnérables en leur accordant la gratuité de l’eau et de l’électricité ainsi que des vivres.

Un programme spécial d’aide sociale par transfert monétaire dénommé Novissi a été instauré au profit des couches affectées, de même que des avantages octroyés aux partenaires sociaux et au secteur privé.

Pour atténuer l’impact économique de cette crise sanitaire, l’Etat a mobilisé environ 400 milliards de FCFA soit 10% du PIB par la création d’un fonds de concours de riposte et de solidarité Covid-19 pour constituer les ressources disponibles avec les contributions de l’Etat, des partenaires internationaux, du privé et d’autres bonnes volontés.

Pour terminer, le Président de la République s’est félicité des actions conjuguées menées  pour faciliter l’accès des pays à faible revenu aux vaccins qui sont développés dans le cadre de cette lutte.  A cet effet, le Togo adhère  au dispositif  « Accélérateur ACT » et s’engage à accueillir le vaccin COVAX au bénéfice des populations.

Le chef de l’Etat a exprimé sa gratitude à tous les partenaires au développement qui se sont mobilisés dans la lutte contre cette pandémie.

Pour rappel, la situation actualisée de la pandémie au Togo fait état de 3039 cas confirmés dont 2567 guéris, 407 actifs et 65 décès.