• Accueil
  • Politique nationale de sécurité routière approuvée

Politique nationale de sécurité routière approuvée

Politique nationale de sécurité routière approuvée

Pour lutter contre les accidents de circulation et garantir la sécurité des usagers, le gouvernement togolais a approuvé en Conseil des ministres une Politique nationale de sécurité routière. C’est une stratégie qui implique plusieurs facteurs s’articulant autour de cinq piliers à savoir le management, les infrastructures, la qualité des véhicules, les usagers et les secours.

Partager sur :

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

Pour lutter contre les accidents de circulation et garantir la sécurité des usagers, le gouvernement togolais a approuvé en Conseil des ministres une Politique nationale de sécurité routière.

C’est une stratégie qui implique plusieurs facteurs s’articulant autour de cinq piliers à savoir le management, les infrastructures, la qualité des véhicules, les usagers et les secours.

Un Plan d’action prioritaire de cette politique nationale a été élaboré en urgence et mis en œuvre avec pour objectif la réduction à moitié de la fréquence des accidents sur une période de deux ans.

Dans cette perspective, environ 3,14 milliards FCFA sont prévus pour renforcer les dispositifs de surveillance et de contrôle.

Ce Plan d’action a contribué à  réduire tant soit peu  le taux d’accidents dans notre pays.

Les statistiques révèlent qu’au premier semestre 2020, le Togo a enregistré 2627 accidents routiers pour 241 décès et 3734 blessés. Un bilan en baisse par rapport au dernier semestre 2019 où 2783 cas avaient été enregistrés pour 317 morts et 3853 blessés.

En cette période de fin d’année, le gouvernement appelle les populations et les usagers de la route à plus de retenue, à l’extrême prudence et au respect scrupuleux du code de la route.