• Accueil
  • Alimentation scolaire : le Togo vers l’atteinte du deuxième Objectif de développement durable (ODD2)

Alimentation scolaire : le Togo vers l’atteinte du deuxième Objectif de développement durable (ODD2)

Alimentation scolaire : le Togo vers l’atteinte du deuxième Objectif de développement durable (ODD2)

Le Président de la République Faure Essozimna Gnassingbé a gagné le pari de faire du Programme d’alimentation scolaire, un accélérateur de l’éducation de qualité pour tous et un catalyseur du développement local inclusif. Mis en œuvre depuis 2008, et renforcé en 2014, le mécanisme dispose d’un cadre juridique et institutionnel ouvrant ainsi la voie à sa pérennisation, ceci grâce aux résultats encourageants enregistrés.

Partager sur :

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

Le Président de la République Faure Essozimna Gnassingbé a gagné le pari de faire du Programme d’alimentation scolaire, un accélérateur de l’éducation de qualité pour tous et un catalyseur du développement local inclusif.

Mis en œuvre depuis 2008, et renforcé en 2014, le mécanisme dispose d’un cadre juridique et institutionnel ouvrant ainsi la voie à sa pérennisation, ceci grâce aux résultats encourageants enregistrés.

En effet, le Programme d’alimentation scolaire a fourni plus de 76 millions de repas à plus de 97.000 apprenants pour un coût de près de 22 milliards de FCFA, permettant ainsi de réduire sensiblement la faim et la malnutrition infantile dans les zones les plus vulnérables.

Il a spécifiquement contribué à l’amélioration du taux scolarisation de 9,4%.  315 écoles en sont bénéficiaires. Il est prévu un programme d’extension à 600 autres établissements scolaires au cours de la période 2020-2021, un nombre qui sera sensiblement porté à la hausse dans les prochaines années.

Le Programme participe également à la promotion de l’économie locale  et de l’inclusion sociale et financière dans les zones bénéficiaires, grâce une approche communautaire inclusive et endogène.

A travers ce mécanisme, les jeunes et les regroupements de producteurs agricoles et transformateurs de produits locaux ont bénéficié des appuis du gouvernement pour développer l’agro-industrie afin d’alimenter régulièrement en vivre les cantines scolaires.

Somme toute, le Programme d’alimentation scolaire initié par le Chef de l’Etat représente un filet majeur de protection sociale et une politique d’atteinte au deuxième Objectif du développement durable (ODD).

Le Président de la République s’inscrit d’ores et déjà dans la dynamique de consolider les acquis de ce Programme, raison pour laquelle il  s’est engagé à multiplier les efforts pour une meilleure amplification de l’impact de ces résultats engrangés et l’optimisation accrue de la contribution des différents partenaires nationaux et internationaux.

Des dispositions idoines sont également prises pour un encadrement efficient de ce mécanisme à travers l’opérationnalisation du  cadre juridique portant modalités d’approvisionnement et de stockage des produits destinés à l’alimentation scolaire dans notre pays.

D’autres initiatives ont été également mises en œuvre pour encourager les ménages les plus vulnérables à instruire leurs enfants, tout en leur offrant une éducation de meilleure qualité.

Toutes ces mesures  sont soutenues et encouragées par le chef de l’Etat, Faure Essozimna Gnassingbé.