• Accueil
  • Plusieurs ambassadeurs ont pris fonction au Togo

Plusieurs ambassadeurs ont pris fonction au Togo

Partager sur :

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

Huit nouveaux  ambassadeurs ont présenté ce jeudi 18 mars 2021 leurs lettres de créance au Chef de l’Etat Faure Essozimna Gnassingbé.

D’abord, c’est l’ambassadeur de République arabe d’Egypte, M. Ahmed Adel Ahmed El Samari qui a ouvert le bal.

Le diplomate égyptien a saisi l’occasion pour échanger avec le Président de la République sur les stratégies de renforcement des relations d’amitié et de coopération entre le Caire et Lomé particulièrement dans les domaines de l’agro-business,  la formation, la santé et l’économie.

La République arabe d’Egypte appuie le Togo dans sa politique de promotion de l’agro-business  notamment à travers la création de la ferme agricole d’Abatchang  dans la région centrale et l’octroi des bourses de formation en techniques agricoles.

La coopération économique et commerciale entre les deux pays s’est également redynamisée, avec la signature de  différents accords de partenariat.

Suivront dans l’ordre les ambassadeurs du Sénégal Mme Rokhaya Ba, de Pologne Mme Joanna Tarnawska, du Botswana M. Batimanki Mphothwe, de l’Indonésie Dr.  Ursa Hendra Harahap, de la République Tchèque M. Jan Füry, de Thaïlande M. Nipon Petchpor Nprapas et d’Australie,  M. Gregory Williamson Andrews.

Ambassadeur de Pologne au Togo

Tous ces diplomates accrédités auprès de la République Togolaise ont promis d’œuvrer au raffermissement des liens de coopération entre leurs pays respectifs et le Togo.

Des échanges fructueux avec le Chef de l’Etat ont porté sur les questions d’intérêt commun notamment dans les secteurs économique, agricole, commercial, santé et diplomatique.

Tout ce ballet diplomatique témoigne encore une fois de la vitalité de la diplomatie du Président Faure Gnassingbé envers d’autres Etats qui entendent promouvoir de concert avec le Togo un monde de paix, de sécurité et de développement.