• Accueil
  • IDE 2020 : le Togo enregistre une croissance de 85%

IDE 2020 : le Togo enregistre une croissance de 85%

Partager sur :

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

Les Investissements directs étrangers (IDE) en Afrique ont connu une baisse de 16% en 2020 dans plusieurs secteurs à fort potentiel économique, en raison de la crise sanitaire liée au coronavirus. Néanmoins, le Togo a fait preuve de résilience avec une croissance positive de près de 2%.

Le « Rapport 2021 sur l’investissement dans le monde » publié le 21 juin 2021 par la Conférence des Nations-unies sur le commerce et le développement (CNUCED), démontre que notre pays a réalisé des avancées notables.

Les Investissements directs étrangers (IDE) dans l’économie togolaise sont passés de 191 milliards FCFA (346 millions de dollars US) en 2019 à plus de 352,5 milliards FCFA (639 millions de dollars US) en 2020.

Ce bond spectaculaire de 85 % sur l’année 2020 est principalement porté par les investissements privés dans la cimenterie.

En effet, le Togo a su développer ces derniers mois deux grands projets d’industrialisation du ciment avec l’implantation de CimMétal, une usine de matériaux de construction pour un investissement de 100 millions de dollars US,  de Dangote Cement Togo  financé à hauteur de 60 millions de dollars US et les travaux d’extension de la société CIMTOGO.

A cela s’ajoutent les récents investissements pour la mise en place de la Plateforme industrielle d’Adétikopé (PIA) pour un montant de 100 millions de dollars US.

Sur le plan régional, la zone ouest africaine a attiré près de 9,8 milliards de dollars US en 2020, 18 % de moins que l’année dernière. Le Nigéria concentre 2,4 milliards de dollars US de ces investissements, soit 24,50% du total.

Outre le Togo et le Nigéria, le Sénégal a aussi connu une croissance de 39% des IDE et a atteint 1,5 milliard de dollars US, tandis le Ghana a enregistré une baisse de  52%, passant de 3,9 à 1,9 milliards de dollars US. 

Pour rappel, en 2019, notre pays a battu le record de projets d’investissement entièrement nouveaux par rapport à sa part du PIB nominal du continent.

Rapport 2021 sur l’Investissement dans le monde