• Accueil
  • Rapport 2021 sur la transparence budgétaire : le Togo au premier niveau

Rapport 2021 sur la transparence budgétaire : le Togo au premier niveau

Rapport 2021 sur la transparence budgétaire : le Togo au premier niveau

Partager sur :

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

Le département d’État américain a rendu public, le 25 juin dernier, le rapport 2021 sur la transparence budgétaire. Le niveau de transparence fiscale de 141 pays cibles a été analysé sur la période du 1er janvier au 31 décembre 2020.

Dans ce rapport réalisé en consultation avec les gouvernements, les Organisations de la société civile et les ONG internationales, 74 gouvernements ont satisfait aux critères de transparence de base. Dix-sept des 67 gouvernements ne répondant pas aux exigences minimales ont réalisé des progrès importants.

Les pays évalués ont été classés en trois groupes. Le premier concerne les pays ayant satisfait aux exigences minimales de transparence fiscale notamment par la publication de leur budget et des documents financiers fiables. Le deuxième comporte les pays qui ont fait des progrès significatifs et le troisième ceux  qui  n’ont pas réalisé de progrès considérable en matière de transparence fiscale.

Le Togo est logé dans le premier groupe avec quinze autres pays africains à savoir l’Afrique du Sud, le Botswana, le Burkina Faso, le Cap Vert,  la Côte d’Ivoire, la Gambie, le Ghana, le Kenya, l’Ile Maurice, le Maroc, la Namibie, le Nigéria, les Seychelles, la Tunisie et l’Ouganda.

Douze (12) pays africains font partie du deuxième groupe et vingt-cinq (25) autres du troisième groupe.

Les performances du Togo dans ce nouveau rapport sont la résultante des réformes institutionnelles et de la politique d’assainissement des finances publiques.

Dans ce sens, notre pays a adopté en  juin 2014 la loi portant code de transparence dans la gestion des finances publiques.

Cette loi met l’accent sur la bonne gouvernance, le droit des citoyens d’accéder aux documents et aux informations légales ainsi que sur l’obligation de répondre de l’exécution des tâches et responsabilités assignées et acceptées dans le cadre du mandat et des ressources fournies.

Le Togo a également opéré des réformes relatives à la publication du budget en ligne. L’année dernière, le pays a adopté et publié pour la deuxième fois son « budget Citoyen »  conformément aux normes requises par le Fonds monétaire international (FMI).

La transparence budgétaire est un élément essentiel d’une gestion efficace des finances publiques. Le mécanisme contribue au renforcement de la confiance des marchés privés et est indispensable à la viabilité économique.