• Accueil
  • IFAD-Elevage de Barkoissi annonce le recrutement de sa première promotion

IFAD-Elevage de Barkoissi annonce le recrutement de sa première promotion

IFAD-Elevage de Barkoissi annonce le recrutement de sa première promotion

L’Institut de formation en alternance pour le développement dédié à l’élevage (IFAD-Elevage) de Barkoissi recrute ses premiers apprenants pour le compte de l’année académique 2021-2022. Les inscriptions sont ouvertes du 16 au 30 août 2021 pour les postulants au diplôme du Baccalauréat professionnel (Bac pro) dans la filière Conduite et Gestion d’une entreprise agricole option élevage.

Partager sur :

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

L’Institut de formation en alternance pour le développement dédié à l’élevage (IFAD-Elevage) de Barkoissi recrute ses premiers apprenants pour le compte de l’année académique 2021-2022.

Les inscriptions sont ouvertes du 16 au 30 août 2021 pour les postulants au diplôme du Baccalauréat professionnel (Bac pro) dans la filière Conduite et Gestion d’une entreprise agricole option élevage.

Les aspirants doivent être de jeunes motivés, physiquement aptes, âgés de 16 à 29 ans et titulaires au moins d’un Brevet d’Etudes du Premier Cycle (BEPC).

Ce processus d’enrôlement lancé par l’Agence Education-Développement (AED), chargée de la gestion des IFAD, connaitra deux phases notamment la présélection et les entretiens de motivations. Pour cette première promotion, en tout 90 apprenants seront retenus pour une formation de trois ans.

Les dossiers de candidature et toutes les autres informations et conditions relatives au recrutement sont disponibles sur le site web de l’AED ( www.aed-ifad.tg ).

Pour répondre aux besoins des professionnels de l’élevage et de la filière de transformation laitière, l’IFAD-Elevage de Barkoissi va leur offrir des formations continues sanctionnées par un certificat.

A l’instar des IFAD Bâtiment d’Adidogomé à Lomé et Aquaculture d’Elavagnon, IFAD-Elevage Barkoissi dispose d’infrastructures modernes, d’équipements professionnels de pointe et d’un campus numérique pour accompagner la formation.

Selon Monsieur Noupokou Dammipi, Directeur général de l’AED, « les apprenants seront logés sur le site et pourront travailler de manière alternative, théorie et pratique entre le campus et la ferme. Ce qui leur permettra d’acquérir beaucoup de compétences. Un apprenant qui a le Bac pro à l’IFAD, est immédiatement capable de créer son entreprise ou de travailler en entreprise »

Les IFAD sont nés de la volonté du Président de la République, Faure Essozimna Gnassingbé de promouvoir une formation professionnelle de qualité et l’auto-emploi des jeunes. Il est prévu la création de sept autres nouveaux IFAD dans les secteurs porteurs à savoir la logistique, les énergies renouvelables,  le numérique et le métier de la mer.