• Accueil
  • Attaque contre les casques bleus togolais au Mali : les Nations unies réitèrent leur compassion au Togo

Attaque contre les casques bleus togolais au Mali : les Nations unies réitèrent leur compassion au Togo

Attaque contre les casques bleus togolais au Mali : les Nations unies réitèrent leur compassion au Togo

Le Président de la République, Faure Essozimna Gnassingbé a reçu à cet effet le Général Birame Diop, Conseiller militaire du Sous-Secrétaire des Nations unies chargé des opérations de paix.

Partager sur :

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

La communauté internationale ne cesse de réaffirmer sa solidarité et sa sympathie au peuple togolais suite à l’attaque terroriste du 8 décembre 2021 dans la région de Mopti qui a couté la vie à sept casques bleus togolais de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations unies pour la stabilisation au Mali (MINUSMA).

Le Président de la République, Faure Essozimna Gnassingbé a reçu à cet effet le Général Birame Diop, Conseiller militaire du Sous-Secrétaire des Nations unies chargé des opérations de paix.

Le Général Birame Diop a réitéré de vive voix la compassion de la communauté internationale au chef de l’Etat, au peuple togolais et aux familles éplorées.

« Nous sommes venus au nom du Secrétaire général des Nations unies, du Sous-secrétaire général des Nations unies chargé des opérations de paix et de l’ensemble du système des Nations unies pour présenter de vive voix nos sincères condoléances à Monsieur le Président de la République, Son Excellence Faure Gnassingbé, chef des armées et à l’ensemble des armées togolaises et au peuple togolais, suite à la perte tragique de nos sept camarades d’armes en mission au Mali pour contribuer à l’effort de la communauté internationale de pacification et de stabilisation du monde, de notre sous-région et du Mali ».

Le Conseiller militaire du Sous-Secrétaire des Nations unies chargé des opérations de paix a remercié le chef de l’Etat pour « les efforts inlassables que déploie le Togo en vue de contribuer de manière déterminante aux opérations de paix des Nations unies ». Il également a souhaité un prompt rétablissement aux trois blessés.

Cette audience intervient quelques heures après une cérémonie d’hommage national rendu à ces combattants pour la paix et la stabilité.

Pour rappel, au lendemain de cet acte lâche, le Secrétaire général des Nations unies avait présenté sa compassion au Président de la République au cours d’un entretien téléphonique.