• Accueil
  • Le Chef de l’Etat a échangé avec le Gouverneur de le BCEAO

Le Chef de l’Etat a échangé avec le Gouverneur de le BCEAO

Le Chef de l’Etat a échangé avec le Gouverneur de le BCEAO

Le Président de la République, Faure Essozimna Gnassingbé s’est entretenu, ce 17 mars 2022, avec Monsieur Tiémoko Meyliet Koné, Gouverneur de la Banque Centrale des États de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO), arrivé à Lomé dans le cadre de la session ordinaire du Conseil des ministres de l'Union monétaire ouest-africaine (UMOA).

Partager sur :

Facebook
Twitter
LinkedIn

Le Président de la République, Faure Essozimna Gnassingbé s’est entretenu, ce 17 mars 2022, avec Monsieur Tiémoko Meyliet Koné, Gouverneur de la Banque Centrale des États de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO), arrivé à Lomé dans le cadre de la session ordinaire du Conseil des ministres de l’Union monétaire ouest-africaine (UMOA).

Monsieur Tiémoko Meyliet Koné a fait avec le Chef de l’Etat un tour d’horizon de la situation de l’Union.

Le Gouverneur de la Banque centrale a salué les performances enregistrées sous la présidence togolaise du Conseil des ministres de l’Union dans un contexte marqué par une crise sanitaire.

En effet, sous la présidence du Togo, plusieurs mesures ont été prises pour atténuer les effets négatifs de la pandémie sur le système bancaire et financier de l’Union.  

Il s’agit notamment de la promotion des paiements électroniques, l’autorisation des banques et des systèmes financiers décentralisés à accorder des reports d’échéance des créances des entreprises affectées par la crise sanitaire. Le montant de refinancement sur les différents guichets de la BCEAO a été porté de 340 milliards à 4.750 milliards

A cela s’ajoutent l’organisation, à compter du 27 mars 2020, des opérations d’injection de liquidité à taux fixe de 2,50% et la mise en place d’un guichet spécial à trois mois pour refinancer les titres émis par les États membres de l’UMOA.

Monsieur Tiémoko Meyliet Koné a également félicité le gouvernement pour sa politique de renforcement de la résilience et de relance de l’économie nationale post-Covid-19.

La reprise des activités économiques est amorcée dans les pays membres de l’Union. Ce rebond va conduire à une croissance de 5,6% en 2021, soit le niveau moyen de la croissance économique ces dernières années hors année 2020 où la pandémie de la Covid-19 a ralenti l’économie à 1,5%

Au Togo, le taux de croissance économique s’établit à 5,3% en 2021, soit un raffermissement de 50 points de base par rapport à la prévision initiale contre 1,8% enregistré en 2020.

Les indicateurs de conjoncture économique affichent une reprise plus soutenue des activités dans le secteur tertiaire.

La Banque Centrale des États de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO) est l’institut d’émission commun aux huit pays de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA). Le Togo dispose de deux agences de la BCEAO, la principale à Lomé et l’agence auxiliaire à Kara.