• Accueil
  • Cybersécurité en Afrique : le Togo à l’avant-garde

Cybersécurité en Afrique : le Togo à l’avant-garde

Cybersécurité en Afrique : le Togo à l’avant-garde

Le recours massif au numérique expose les pays africains aux cybermenaces. Dans ce contexte, l’unique possibilité pour le continent est de prendre son destin en main. C’est en cela que le tout premier sommet international sur la cybersécurité en Afrique qui se tient à Lomé les 23 et 24 mars 2022, trouve toute son importance. Des participants de haut niveau sont attendus à cette rencontre internationale.

Partager sur :

Facebook
Twitter
LinkedIn

Le recours massif au numérique expose les pays africains aux cybermenaces. Dans ce contexte, l’unique possibilité pour le continent est de prendre son destin en main. C’est en cela que le tout premier sommet international sur la cybersécurité en Afrique qui se tient à Lomé les 23 et 24 mars 2022, trouve toute son importance. Des participants de haut niveau sont attendus à cette rencontre internationale.

Togo, une référence en matière

Le choix du Togo pour abriter ce sommet est lié non seulement à la position stratégique du pays dans la sous-région ouest africaine mais aussi et surtout à sa politique de développement de l’économie numérique.

En effet, notre pays reste un modèle en cybersécurité. Le gouvernement togolais a opéré des réformes structurelles avec l’amélioration et l’achèvement du cadre législatif et réglementaire dans le domaine des Technologies de l’information et de la communication (TIC). 

Le Togo accorde une importance majeure à la cybersécurité, la lutte contre la cybercriminalité et la protection des données à caractère personnel.

Le pays dispose d’une Agence nationale de la cybersécurité (ANCy) et d’un Centre national de réponse aux incidents de cybersécurité (CERT) dont la mission est d’identifier, d’analyser et d’atténuer les cybermenaces affectant l’État togolais, les citoyens, les entreprises et les organisations.

Le CERT est opéré par Cyber Defense Africa S.A.S (CDA), en tant que service délégué par l’Agence nationale de cybersécurité (ANCy).

En tant que hub logistique régionale, plateforme financière et leader régional en cybersécurité, le Togo contribue au rayonnement des actions de la communauté internationale de la cybersécurité.

Grâce à un partenariat fructueux avec la société ASSECO Data Systems S.A. (ADS), la co-entreprise Cyber Defense Africa fournit des services de cybersécurité de pointe à partir du Centre d’opération de sécurité (SOC) de Lomé aux opérateurs de services essentiels de la sous-région en vue de protéger le cyberespace africain.

Le Togo accompagne ainsi les administrations et entreprises privées de la sous-région dans la sécurisation de leurs infrastructures, la protection des applications et la confidentialité de leurs données avec une large gamme de services allant du conseil à la mise en œuvre technique.

Plusieurs sujets d’actualité seront abordés au cours des panels de discussion. Les participants composés de spécialistes en cybersécurité et en développement numérique se pencheront ainsi sur la conception d’approches innovantes pour répondre aux enjeux de cybersécurité en Afrique, les enjeux de cybersécurité dans les politiques publiques en Afrique, le financement et l’opérationnalisation des stratégies de cybersécurité sur le continent.

Les discussions porteront également sur les enjeux de la cybersécurité à l’heure de l’identification biométrique en Afrique, la mise en œuvre d’un partenariat public-privé et de synergies entre le CERT et le SOC et l’identification ainsi que la mise en œuvre les facteurs clés de succès pour renforcer la collaboration régionale en matière de cybersécurité.