• Accueil
  • Consolidation de la stabilité dans la sous-région : l’OCI plaide pour la médiation togolaise

Consolidation de la stabilité dans la sous-région : l’OCI plaide pour la médiation togolaise

Consolidation de la stabilité dans la sous-région : l’OCI plaide pour la médiation togolaise

Le Togo ne cesse d’être sollicité pour la résolution des crises sociopolitiques et la consolidation de la paix et la stabilité dans la sous-région ouest africaine. Le Président de la République, Faure Essozimna Gnassingbé a reçu ce vendredi 13 mai 2022, le professeur Nassirou Bako-Arifari, l’Envoyé spécial du Secrétaire général de l’Organisation de la coopération islamique (OCI) pour l’Afrique.

Partager sur :

Facebook
Twitter
LinkedIn

Le Togo ne cesse d’être sollicité pour la résolution des crises sociopolitiques et la consolidation de la paix et la stabilité dans la sous-région ouest africaine. Le Président de la République, Faure Essozimna Gnassingbé a reçu ce vendredi 13 mai 2022, le professeur Nassirou Bako-Arifari, l’Envoyé spécial du Secrétaire général de l’Organisation de la coopération islamique (OCI) pour l’Afrique.

L’émissaire de Monsieur Hissein Brahim Taha est porteur d’un message de plaidoyer de l’OCI pour l’intervention de la diplomatie togolaise dans la résolution des crises sociopolitiques au Mali, au Burkina Faso et en Guinée. 

« J’ai transmis au Président de la République, Son Excellence Monsieur Faure Essozimna Gnassingbé, un message du Secrétaire général de l’Organisation de la coopération islamique, Monsieur Hissein Brahim Taha., relatif à la situation de crise, d’instabilité dans un certain nombre de pays membres de la CEDEAO. Le Secrétaire général de l’OCI a souhaité que le Chef de l’Etat togolais mette toute son expérience, son génie de diplomate, de consensus qui est une grande tradition diplomatique du Togo afin que nous puissions trouver les solutions consensuelles, des compromis acceptables dans les différentes crises dans la sous-région notamment au Mali, au Burkina Faso et en Guinée » a précisé le messager de l’OCI.

Ce nouveau plaidoyer est une confirmation de l’efficacité de la diplomatie togolaise dans la résolution des crises sociopolitiques dans différents pays frères, mais aussi et surtout de l’engagement constant et constructif du Président de la République, Faure Essozimna Gnassingbé dans la consolidation de la paix dans la sous-région et sur le continent.