• Accueil
  • Intégration : Le SE du Conseil de l’Entente présente la nouvelle vision de l’institution du au Chef de l’Etat

Intégration : Le SE du Conseil de l’Entente présente la nouvelle vision de l’institution du au Chef de l’Etat

Intégration : Le SE du Conseil de l’Entente présente la nouvelle vision de l’institution du au Chef de l’Etat

Le Président de la République, Faure Essozimna Gnassingbé, président en exercice de la Conférence des chefs d’Etat et de gouvernement du Conseil de l’Entente, a échangé ce 24 mai 2022 avec le nouveau Secrétaire exécutif de cette organisation sous-régionale, Marcel Amon-Tanoh.

Partager sur :

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

Le Président de la République, Faure Essozimna Gnassingbé, président en exercice de la Conférence des chefs d’Etat et de gouvernement du Conseil de l’Entente, a échangé ce 24 mai 2022 avec le nouveau Secrétaire exécutif de cette organisation sous-régionale, Marcel Amon-Tanoh.

Le responsable de l’organe administratif permanent et opérationnel du Conseil a fait au Chef de l’Etat le point de ses activités dans l’espace Entente avant de lui soumettre un projet d’une nouvelle vision de l’institution.

Marcel Amon-Tanoh a remercié le Président de la République pour ses sages et utiles conseils sur les stratégies à adopter à vue de concrétiser cette vision.

« J’ai eu l’honneur d’être reçu par le Président Faure Essozimna Gnassingbé. Je lui ai fait le point de mes activités et proposé la nouvelle vision du Conseil de l’Entente qui va être déclinée par de nouvelles missions. J’ai sollicité la tenue d’un sommet des Chefs d’Etat du Conseil de l’Entente. Le Président de la République m’a donné son accord et m’a prodigué des conseils ».

Le Secrétaire exécutif du Conseil de l’Entente a également présenté au Chef de l’Etat les conclusions de ses missions auprès des dirigeants des Etats membres de l’Espace, particulièrement la mission humanitaire au Burkina Faso et au Niger.

Le Conseil de l’Entente est la première institution sous régionale ouest-africaine, regroupant cinq pays que sont le Bénin, le Burkina Faso, la Côte d’Ivoire, le Niger et le Togo. Il a pour mission la consolidation de la paix et de la stabilité dans les Etats membres, la promotion de l’intégration économique, politique et culturelle et le bien-être des populations.