• Accueil
  • Plateforme Industrielle d’Adétikopé (PIA), des résultats satisfaisants un an après son lancement

Plateforme Industrielle d’Adétikopé (PIA), des résultats satisfaisants un an après son lancement

Plateforme Industrielle d’Adétikopé (PIA), des résultats satisfaisants un an après son lancement

Lancée le 6 juin 2021 par le Président de la République, Faure Essozimna Gnassingbé, la Plateforme industrielle d’Adétikopé (PIA) est le fruit d’un partenariat entre l’Etat togolais et la société Arise IIP, filiale du groupe ARISE. Ce parc se veut une nouvelle zone économique multimodale pour les secteurs à fort potentiel logistique, agricole, automobile, pharmaceutique et cosmétique. Un an après sa mise en service, ce fleuron de la politique économique du Chef de l’Etat, se révèle efficace au vu des résultats satisfaisants enregistrés.

Partager sur :

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

Lancée le 6 juin 2021 par le Président de la République, Faure Essozimna Gnassingbé, la Plateforme industrielle d’Adétikopé (PIA) est le fruit d’un partenariat entre l’Etat togolais et la société Arise IIP, filiale du groupe ARISE. Ce parc se veut une nouvelle zone économique multimodale pour les secteurs à fort potentiel logistique, agricole, automobile, pharmaceutique et cosmétique.

Un an après sa mise en service, ce fleuron de la politique économique du Chef de l’Etat, se révèle efficace au vu des résultats satisfaisants enregistrés.

Un port sec, un terminal à conteneurs et un parking gros porteurs déjà opérationnels

Quelques mois après la mise en service de ce parc industriel, de nouvelles infrastructures modernes émergent progressivement. Parmi celles-ci le port sec, le terminal à conteneurs et le parking à camions.

D’une superficie de 20 hectares, le port sec est d’une capacité de 150 000 Equivalent 20 pieds (EVP). Il a démarré ses opérations en janvier dernier et permettra à notre pays de devenir un hub logistique de point dans la sous-région ouest africaine.

Le terminal à conteneurs d’une capacité de 12 500 conteneurs est doté d’un équipement de dernière génération notamment des matériels de manutention et un système de gestion des terminaux. Il comprend également une zone dédiée aux frigos avec des points de connexion, une zone aménagée spécialement pour le stockage des équipements et une aire moderne de dépotage et d’empotage de 1,75 hectares sur les 400 hectares que couvre le site.

Le Parking à camions est aussi opérationnel et accueille les gros porteurs de l’hinterland. D’une capacité simultanément de 500 camions, ce parking a déjà enregistré plus de 2000 camions et permis de décongestionner la circulation dans la ville de Lomé depuis l’inauguration de la PIA.

PIA : une plateforme multisectorielle pour les IDE

Dotée d’un régime fiscal avantageux afin de garantir la compétitivité des investisseurs, PIA a attiré de nouveaux Investissements directs étrangers avec l’installation progressive de grandes entreprises et sociétés notamment M. Auto Electric Mobility, Clothing Company et Togo Wood Industries SARL.

M. Auto Electric Mobility

M. Auto Electric Mobility, la plus grande flotte de véhicules électriques lancée en Afrique à partir du Togo a déjà conquis en quelques mois d’exercice le marché local, avec une productivité de 30. 000 véhicules par mois. La société est détenue par Africa Transformation and industrialization Fund (ATIF), un fonds d’investissement axé sur l’industrie et le développement économique en Afrique, basé à Abu Dhabi (Emirats Arabes Unis).  

Togo Clothing Company

La deuxième entreprise à s’installer à la PIA est Togo Clothing Company, spécialisée dans la confection de textile de classe mondiale. Pour un investissement total de 20 milliards de FCFA, cette société prévoit la transformation annuelle de 56 000 tonnes de coton pour générer in fine 23 milliards de FCFA de valeur à l’exportation par an et créer 2 000 emplois directs.

A ces entreprises viennent s’ajouter « Togo Agro-Ressources » dont le domaine d’activités est la transformation du soja sous forme d’huile comestible et « Wood Industries SARL » spécialisée dans le bois.

Des entrepôts et unités de transformation des produits locaux sont aussi construits sur le site.

PIA :  un modèle de partenariat public-privé pour la transformation des produits locaux

Outre ces partenariats, la PIA et l’Institut togolais de recherche agronomique (ITRA) ont conclu un accord en vue de l’acquisition de semences de variété pour alimenter la chaîne de valeur soja. 150.000 tonnes de soja ont été déjà collectées pour la transformation locale en huile et en produits bio.

Pour faciliter la transformation massive des produits locaux, le gouvernement a ouvert l’actionnariat du Mécanisme incitatif de financement agricole fondé sur le partage de risques (MIFA SA) à la PIA. La plateforme a également acquis des parts dans la Nouvelle société cotonnière du Togo (NSCT).

Tout en offrant d’énormes possibilités d’investissements aux opérateurs économiques nationaux et étrangers, la PIA reste toujours ouverte à de nouveaux partenariats.

PIA :  une zone industrielle pourvoyeuse d’emplois

La Plateforme industrielle d’Adétikopé (PIA) va mobiliser à terme, un financement de 130 milliards de FCFA et créer 35 000 emplois directs et indirects. Cela témoigne de la volonté du gouvernement de s’appuyer sur la PIA pour offrir des emplois aux jeunes et femmes.

La PIA qui a déjà à son actif des centaines d’emplois directs et indirects créés, est en plein processus de recrutement de 1000 jeunes dans le secteur du textile. Un centre professionnel dédié notamment aux métiers de l’industrie et de l’agro-industrie est en construction sur le site.

Ces résultats obtenus au bout de douze mois, et les perspectives confirment l’efficacité de la politique industrielle et de développement socioéconomique du Chef de l’Etat.