• Accueil
  • À l’occasion de la rentrée scolaire, le chef de l’État insiste sur la qualité de l’enseignement

À l’occasion de la rentrée scolaire, le chef de l’État insiste sur la qualité de l’enseignement

À l’occasion de la rentrée scolaire, le chef de l’État insiste sur la qualité de l’enseignement

À l’occasion de la rentrée scolaire, le chef de l’État insiste sur la qualité de l’enseignement Ce lundi 26 septembre 2022, la rentrée académique s’est déroulée, comme prévu, sur toute l’étendue du territoire.

Partager sur :

Facebook
Twitter
LinkedIn

Ce lundi 26 septembre 2022, la rentrée académique s’est déroulée, comme prévu, sur toute l’étendue du territoire.

Une semaine après la rentrée administrative et pédagogique, ce sont donc trois millions d’élèves des premier, deuxième et troisième degrés de l’enseignement général et de l’enseignement technique qui ont repris le chemin des classes.

La veille, le chef de l’État, Son Excellence Monsieur Faure Essozimna Gnassingbé, a souhaité à tous les élèves togolais un bon retour à l’école.

Le Président de la République a indiqué que les réformes du secteur se poursuivront avec pour objectif d’assurer un enseignement de qualité à la jeunesse, relève de demain.

Le maintien du dialogue social dans le secteur, en vue d’assurer une sérénité de bon aloi tout au long de l’année scolaire, apparaît en effet comme une priorité au service de laquelle de nombreuses évolutions ont été enregistrées.

Ainsi, outre la construction d’infrastructures et la hausse des dotations en manuels scolaires, cette rentrée est notamment marquée par le renforcement sensible des ressources humaines, avec le recrutement de plus de 3.500 nouveaux enseignants immédiatement déployés, soit un accroissement de 10% des effectifs.

Par ailleurs, les dix mesures présidentielles de soutien au pouvoir d’achat, prises il y a quelques jours, bénéficieront à de nombreux parents d’élèves, en sus de la suppression des frais de scolarité à tous les niveaux dans l’enseignement public et de la gratuité des inscriptions aux examens.

Somme toute, cette reprise des classes, qui intervient dans un contexte économique mondial d’inflation généralisée, est marquée au Togo par la combinaison de plusieurs allègements destinés à soulager les parents d’élèves et des mesures de renforcement du système éducatif pour des performances accrues.

Il faut noter que, suivant les orientations du chef de l’État, Son Excellence Monsieur Faure Essozimna Gnassingbé, les différentes parties prenantes doivent entretenir un dialogue empreint d’écoute mutuelle, de modération et de sens de responsabilité pour une année scolaire réussie.