• Accueil
  • Adhésion du Togo au Commonwealth : le fruit d’un processus crédible et inclusif

Adhésion du Togo au Commonwealth : le fruit d’un processus crédible et inclusif

Adhésion du Togo au Commonwealth : le fruit d’un processus crédible et inclusif

Le 24 juin 2022, le Togo a ouvert une nouvelle page de sa politique extérieure. Le pays venait ainsi d’adhérer au Commonwealth à l’issue de la 26è réunion des chefs d’Etat et de gouvernement de l’organisation inter-gouvernementale (CHOGM) qui s’est tenue à Kigali. C’est l’aboutissement d’un processus qui a démarré le 23 juillet 2014 avec des contacts et actions diplomatiques décisifs marqués par la présentation et l’évaluation du dossier de candidature.

Partager sur :

Facebook
Twitter
LinkedIn

Le 24 juin 2022, le Togo a ouvert une nouvelle page de sa politique extérieure. Le pays venait ainsi d’adhérer au Commonwealth à l’issue de la 26è réunion des chefs d’Etat et de gouvernement de l’organisation inter-gouvernementale (CHOGM) qui s’est tenue à Kigali.

C’est l’aboutissement d’un processus qui a démarré le 23 juillet 2014 avec des contacts et actions diplomatiques décisifs marqués par la présentation et l’évaluation du dossier de candidature.

Ce dossier comportait des documents de référence entre autres la Constitution de la IVè République, le code électoral, le code de la presse et de la communication, la loi organique portant création des institutions de la République et des partis politiques, la politique nationale pour l’équité et l’égalité genre, la coopération économique entre notre pays et les partenaires au développement.

Et le pays a franchi avec succès ces différentes étapes nécessaires dans une démarche inclusive conformément au planning d’examen de sa candidature approuvé par les chefs d’Etat et de gouvernement du Commonwealth réunis à Kampala en 2017.

La décision entérinée le 12 juin 2022 est le fruit des consultations régulières entre le Secrétariat du Commonwealth, les Etats membres, les institutions de la Républiques, les partis politiques, les organisations de la société civile et le Corps diplomatique. C’est donc à juste titre que la représentation nationale a délibéré et adopté le 22 avril 2022 une résolution autorisant l’adhésion du Togo au Commonwealth.

L’évolution positive du processus démocratique, les réformes politiques et économiques opérées ces dernières années ont également milité fortement en faveur du Togo.

L’autre atout majeur du dossier de candidature reste la richesse historique et culturelle du pays. Ancienne colonie britannique, le Togo conserve des liens indissociables avec la Grande Bretagne et l’ensemble des pays membres du Commonwealth.

Tous ces facteurs ont été rendus favorables grâce à la diplomatie active du Chef de l’Etat, Faure Essozimna Gnassingbé à travers ses consultations régulières et fructueuses avec les responsables du Secrétariat général du Commonwealth, le gouvernement britannique et la famille de cette organisation inter-gouvernementale.

L’adhésion au Commonwealth est donc une reconnaissance internationale du renouveau sociopolitique, diplomatique et économique du Togo.