Digitalisation du Port autonome de Lomé

Partager sur :

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Opportunités

Le Port Autonome de Lomé est le port N°1 du Golfe de Guinée en termes de trafic, avec un tonnage de marchandises d’environ 1,2 million de tonnes en 2017 et offre un accès pratique à tous les pays de la sous-région ouest africaine via deux corridors autoroutiers (dont l’axe Lomé-Ouagadougou, l’un des plus compétitifs de la sous-région)

La digitalisation du Port s’inscrit dans la stratégie du Togo de devenir un pôle logistique d’excellence, en améliorant l’efficacité, la compétitivité des prix, la transparence, la sécurité et la qualité des services portuaires (par exemple, une réduction de 25 à 30% du temps de séjour des marchandises au Port)

Description

La digitalisation du Port est basée sur 2 piliers :
■ Mise en oeuvre d’un système de communauté portuaire adapté aux besoins spécifiques du Port et conforme aux normes internationales permettant des gains importants de temps et d’efficacité grâce à un système centralisé destiné à la collecte / la gestion de données et la digitalisation des processus logistiques.
■ Déploiement de l’infrastructure nécessaire à la digitalisation du Port (achèvement de l’interconnexion de
la fibre optique)

Atouts

■ Tirer parti du positionnement stratégique du Port
■ Obtenir un référentiel client unique permettant d’avoir accès aux autres marchés africains
■ Gagner une partie de la valeur considérable créée pour tous les opérateurs du Port
■ Générer des revenus récurrents pendant toute la durée du projet
■ Recevoir le soutien de l’État par le biais d’un cadre juridique préférentiel et d’infrastructures appropriées

Indicateurs financiers

 

Hypothèses clés