• Accueil
  • Vers la redynamisation de la CEN-SAD

Vers la redynamisation de la CEN-SAD

Vers la redynamisation de la CEN-SAD

Partager sur :

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

Au cours des travaux, le chef de l’Etat et ses pairs ont planché sur les stratégies de redynamisation de la Communauté des États sahelo-sahariens (Cen-Sad) la CEN-SAD.

 

Ils ont discuté notamment de la mise en place d’un nouveau Secrétariat exécutif, de la situation financière et d’un nouveau Plan d’action pouvant donner une nouvelle orientation à l’organisation communautaire.

 

Les leaders de la Cen-Sad ont également évoqué des questions liées aux défis sécuritaires, à la libre circulation des personnes et des biens, au commerce extérieur,  à l’emploi des jeunes, à la santé et au développement durable dans l’espace sahélo-saharien.

 

Les travaux ont été sanctionnés par un communiqué final qui fait ressortir les grandes décisions et les recommandations du sommet et par une déclaration sur la stabilité dans la région..

 

Le chef de l’Etat, qui fait de l’intégration économique son cheval de bataille, a saisi l’occasion pour exposer à ses homologues et aux partenaires techniques et financiers, les projets structurants du Plan national de développement (PND) en phase avec les objectifs de la Cen-Sad.

 

A noter que le chef de l’Etat a été accueilli, à son arrivée dans la capitale tchadienne, par les officiels tchadiens.

 

Une forte colonie togolaise a également fait le déplacement à l’aéroport de N’Djamena pour saluer le chef de l’Etat et lui témoigner sa gratitude pour sa politique de paix, de développement nationale et d’intégration régionale.

 

Créée le 4 février 1998 à Tripoli en Libye, la Cen-Sad est l’une des huit communautés économiques régionales reconnues par l’Union Africaine (UA). L’organisation communautaire regroupe 24 États du pourtour du Sahel et du Sahara.