• Accueil
  • Formation en alternance : une promesse tenue

Formation en alternance : une promesse tenue

Formation en alternance : une promesse tenue

Partager sur :

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

Quinze mois après le lancement des travaux par le chef de l’Etat SEM Faure Essozimna Gnassingbé, le premier Institut de formation en agro-business d’Elavagnon dédié à l’aquaculture sera bientôt opérationnel.

 

Le centre, dont l’offre de formation est basée sur l’approche par compétence-motivation, ouvre ses portes en mai prochain aux jeunes apprenants et adultes désireux de se former en aquaculture.

 

La formation répond aux objectifs du Plan national de développement (PND) en ce qui concerne le développement des pôles de transformation agricole, la consolidation du développement social et le renforcement des mécanismes d’inclusion.

 

Elle permettra ainsi aux jeunes togolais de devenir des professionnels de l’aquaculture, de s’installer à leur propre compte et d’assumer les responsabilités de chef d’entreprise aquacole.

 

Pour soutenir cette démarche, l’IFAD d’Elavagnon dispose d’un environnement numérique de Travail (ENT) intégré dans toutes ses activités, des infrastructures modernes notamment un campus moderne et une ferme d’exploitation pour la production, la transformation et la commercialisation du poisson.

 

Il est prévu dans les cinq années à venir, l’implantation de dix Instituts de formation en alternance pour développement (IFAD) sur toute l’étendue du territoire dans les secteurs jugés prioritaires à savoir l’agriculture, la logistique, le bâtiment, les transports, et le numérique.