• Accueil
  • Politique de promotion de la jeunesse, un pari renouvelé du chef de l’Etat

Politique de promotion de la jeunesse, un pari renouvelé du chef de l’Etat

Politique de promotion de la jeunesse, un pari renouvelé du chef de l’Etat

Le chef de l'Etat initie une nouvelle politique de promotion de la jeunesse togolaise

Partager sur :

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

Le Président de la République SEM Faure Essozimna Gnassingbé, dans sa nouvelle politique de développement social, a initié ces dernières années des programmes et projets dédiés à la jeunesse.

Des mécanismes notamment le Fonds d’appui aux initiatives économiques des jeunes (FAIEJ), les Programme d’appui à l’insertion professionnelle des jeunes artisans, le Programme d’entrepreneuriat des jeunes, d’Accès des agriculteurs aux services financiers (AGRISEF) l’Accès des Jeunes aux Services Financiers (AJSEF), de Promotion du volontariat national, et d’Appui à l’insertion et au développement de l’embauche, ainsi que le Projet de développement communautaire à travers son volet de travaux à haute intensité de main-d’œuvre ont permis l’émergence d’une jeunesse responsable, et engagées dans le processus de développement du pays.

Le Président de la République n’entend pas s’arrêter à ces prouesses. De nombreux défis restent à relever.

De nouvelles actions seront menées pour consolider ces acquis, et faire des jeunes des acteurs et partenaires du développement économique et social du pays.

Le chef de l’Etat, poursuivra ainsi la politique d’optimisation de l’initiative présidentielle de réservation de quota de 25% de marchés publics aux jeunes entrepreneurs et de l’actionnariat local dans tous les projets développés en partenariat public privé.

Le Président Faure Gnassingbé envisage également d’engagera la jeunesse togolaise dans une révolution numérique à travers un programme de création de centres d’incubateur de créativité dans chacune des régions.

Aussi, mettra-t-il œuvre de nouvelles initiatives pouvant favoriser la création rapide d’un statut de zone franche pour les jeunes entrepreneurs et la promotion de la production locale.