• Accueil
  • Amélioration du climat des affaires : une nouvelle performance enregistrée dans le secteur agroalimentaire

Amélioration du climat des affaires : une nouvelle performance enregistrée dans le secteur agroalimentaire

Amélioration du climat des affaires : une nouvelle performance enregistrée dans le secteur agroalimentaire

Amélioration du climat des affaires : une nouvelle performance enregistrée dans le secteur agroalimentaire

Partager sur :

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

Le Président de la République SEM Faure Essozimna Gnassingbé, dans sa nouvelle politique de développement économique, a engagé des réformes significatives pour l’amélioration de l’environnement des affaires.

Dans le secteur agroalimentaire, cette politique s’est manifestée à travers la promotion de l’investissement privé local et l’accompagnement des jeunes entrepreneurs dans la transformation des produits agroalimentaires biologiques.

Cet engagement du chef de l’Etat a permis la Construction de l’usine de transformation agro-alimentaire Délice SA qui prévoit une production de 2000 tonnes de jus d’ananas, avec un investissement de près de 2 milliards de FCFA, pour une création de 60 emplois directs et 100 emplois indirects ;

D’autres résultats encourageant ont été enregistrés ces dernières années.

En 2019, les importations de céréales biologiques ont diminué, tandis que les importations de fruits tropicaux, de tourteaux, de soja et de sucre ont augmenté, alors qu’elles sont restées stables en 2018.

Entre 2018 et 2019, le volume d’exportations des produits bio togolais vers l’Union européenne a aussi connu une augmentation considérable. Il passe de 22000 tonnes à 45000 tonnes, soit un taux de progression de 102%

Politique payante. Le Togo a fait un bon exceptionnel dans le classement des pays exportateurs de produits bio vers l’Union européenne (UE).

Selon le Rapport 2019 de la Commission européenne sur les importations de produits agroalimentaires., publié le 4 juin 2020, le Togo occupe le 2è rang au plan africain derrière l’Egypte, et garde sa première place au niveau sous-régionale.

Au niveau mondial, le pays a fait un bon exceptionnel en passant de 31ème au 14ème rang.

Le Togo ambitionne de garder le cap et faire mieux. De nouvelles mesures incitatives seront prises pour une meilleure promotion de l’investissement privé local et de entrepreneuriat des jeunes dans le secteur agroalimentaire.