• Accueil
  • L’efficacité de la politique énergétique au cœur de la nouvelle gouvernance du chef de l’Etat

L’efficacité de la politique énergétique au cœur de la nouvelle gouvernance du chef de l’Etat

L’efficacité de la politique énergétique au cœur de la nouvelle gouvernance du chef de l’Etat

La détermination du Président de la République, SEM Faure Essozimna Gnassingbé, à relever le défi de l’énergie électrique pour tous à l’horizon 2030 suit son cours

Partager sur :

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

La détermination du Président de la République, SEM Faure Essozimna Gnassingbé, à relever le défi de l’énergie électrique pour tous à l’horizon 2030 suit son cours.

Une stratégie nationale a été élaborée afin de faciliter l’accès de tous à l’électricité, et à coût abordable. Au regard du tableau que présente le secteur énergétique, des résultats encourageants ont été enregistrés.

L’initiative présidentielle d’électrification rurale Cizo, la politique nationale d’électrification, les projets PRAVOST, PEREL, PRISET, Chèques solaires, installation de lampadaires solaires, promotion des énergies renouvelables, la digitalisation de la demande de raccordement moyenne tension, et des programmes internationaux et régionaux ont permis à notre pays de faire des bonds spectaculaires en matière d’accès à l’électricité. Le taux d’électrification est passé de 18% en 2005 à 48% en 2019.

La marche du Togo vers l’indépendance énergétique sera accélérée avec la mise en service effectif de la centrale thermique « Kekeli Efficient Power» de Lomé et de la centrale solaire photovoltaïque de Blitta, ainsi que la construction de nouvelles unités de production  d’énergie solaire et hydroélectrique.

Le nouveau gouvernement,  dans sa déclaration de politique générale, a fait sienne cette vision du Président de la République, d’améliorer sensiblement le taux de couverture énergétique au profit des populations.

Le secteur énergétique connaitra ainsi de nouvelles métamorphoses en vue d’une meilleure satisfaction des besoins des communautés.  L’objectif est de porter le taux de couverture en énergie à 75% dans les toutes prochaines années.

Le  chef de l’Etat accorde une importance particulière à ce secteur, raison pour laquelle un ministère a été créé auprès de la Présidence de la République, en charge des mines et de l’énergie.

Cette nouvelle démarche contribuera à une meilleure mise en œuvre des réformes fortement axées sur la promotion de l’électrification rurale, ainsi que la mise œuvre des grands projets structurants dans le secteur.