• Accueil
  • MCC 2021 : le Togo maintient le cap des réformes, 15 indicateurs validés

MCC 2021 : le Togo maintient le cap des réformes, 15 indicateurs validés

MCC 2021 : le Togo maintient le cap des réformes, 15 indicateurs validés

MCC 2021 : le Togo maintient le cap des réformes, 15 indicateurs validés La cellule de coordination de la Millenium Challenge Corporation (MCC), a présenté ce 09 novembre 2020 le tableau de bord du Togo pour l’exercice 2021.

Partager sur :

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

La cellule de coordination de la Millenium Challenge Corporation (MCC), a présenté  ce 09 novembre 2020 le tableau de bord du Togo pour l’exercice 2021.

Tout comme la précédente édition, la 18è évaluation annuelle des performances politiques du MCC a essentiellement pris en compte 20 indicateurs regroupés en  03 catégories distinctes  à savoir la liberté économique, la bonne gouvernance et l’investissement dans le capital humain.

La carte des scores 2021 révèle que le Togo a réalisé des progrès exceptionnels en mettant au vert la majorité des indicateurs, avec au moins un indicateur dans chaque catégorie.

Au niveau de la «Liberté économique », le pays a validé huit indicateurs à savoir la politique budgétaire, l’inflation, la qualité de la régulation,  la politique commerciale, le respect de l’équité du genre dans l’économie,  les droits fonciers, l’accès au crédit, et la création d’entreprises.

En matière de «Bonne  gouvernance » »  quatre indicateurs ont été validés. Il s’agit des libertés civiles, du contrôle de la corruption,  de l’État de droit et de la liberté d’information.

Dans la catégorie « Investissement dans le capital humain », le Togo a mis au vert les dépenses dans l’éducation primaire, la protection des ressources naturelles et le taux d’achèvement de l’éducation primaire des filles.

Au total, le pays a validé 15 indicateurs sur 20 en 2021, contre 7 indicateurs sur 20 en 2015. Avec ce score, le Togo se positionne au deuxième rang des pays les plus réformateurs  dans la zone Afrique juste après le Cap Vert.

Fait marquant du rapport, le Togo dispose d’une marge de manœuvre sur trois indicateurs à savoir « efficacité des pouvoirs publics » « droits politiques » et «dépenses pour la santé », et satisfait pour la cinquième année consécutive, les critères spécifiques d’éligibilité au programme Compact de l’agence américaine de soutien à la croissance économique et aux investissements privés.

Ces avancées significatives ont été réalisées grâce aux ambitieuses réformes politiques, économiques et sociales initiées par le Président de la République, SEM Faure Essozimna Gnassingbé en vue de créer un environnement favorable à l’épanouissement intégral des Togolais.

La Ministre Sandra Ablamba Johnson,  Secrétaire général de la Présidence de la République et le Ministre Stanislas Baba de la coordination de MCA/MCC-Togo,ont présenté ce 10 novembre 2020 au cours d’un atelier de partage des résultats du rapport 2021 du MCC, les priorités du gouvernement togolais en vue de consolider les acquis de la carte des scores.

Des actions urgentes sont d’ores et déjà en cours. Le gouvernement entend entre autres renforcer la lutte contre corruption, améliorer l’efficacité des pouvoirs publics et des dépenses pour la santé publiques, promouvoir davantage des droits politiques et fonciers, et le respect de l’équité genre dans l’économie nationale.