• Accueil
  • Budget programme, une nouvelle réforme dans la loi de finances 2021

Budget programme, une nouvelle réforme dans la loi de finances 2021

Budget programme, une nouvelle réforme dans la loi de finances 2021

La mise en œuvre de la loi de finances 2021 connaitra l’introduction du budget programme. Celui-ci se caractérise essentiellement par la déconcentration de la fonction d’ordonnancement et d’approbation des marchés publics, et le renforcement du rôle des acteurs clés notamment les contrôleurs financiers, les responsables de programmes, les planificateurs et les suivi-évaluateurs.

Partager sur :

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

La mise en œuvre de la loi de finances 2021 connaitra l’introduction du budget programme. Celui-ci se caractérise essentiellement par la déconcentration de la fonction d’ordonnancement et d’approbation des marchés publics, et le renforcement du rôle des acteurs clés notamment les contrôleurs financiers, les responsables de programmes, les planificateurs et les suivi-évaluateurs.

L’objectif de ce mécanisme budgétaire est de parvenir à plus d’efficacité et d’efficience dans les choix stratégiques et à instaurer une plus grande cohérence entre les objectifs de développement et les capacités budgétaire du pays.

Il s’agit également  d’appliquer la budgétisation axée sur les résultats par l’opérationnalisation des budgets programmes des différents départements ministériels.

Ainsi, la particularité de ce nouveau paradigme est la déconcentration des procédures d’ordonnancement des dépenses publiques qui sont désormais dévolus aux différents ministères  contrairement au budget de moyens où seul le ministre de l’Economie et des finances était l’ordonnateur principal.

La nouvelle loi de finances qui consacre le budget programme engage la responsabilité accrue de ces ordonnateurs des départements ministériels soumis désormais aux règles de la comptabilité publique et leur redevabilité devant la cour des comptes.

Le nouveau mode de gestion des finances publiques en vigueur dans les différents pays de l’UEMOA prend en compte plusieurs  indicateurs de performance, et un contrôle plus affirmé, en vue d’accélérer la croissance économique des Etats et satisfaire les besoins sociaux.