• Accueil
  • 34è sommet de l’UA : le Togo auréolé

34è sommet de l’UA : le Togo auréolé

Partager sur :

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

Les travaux de la 34è session ordinaire de la Conférence des Chefs d’Etat et de gouvernement de l’Union Africaine (UA) ont pris fin hier sur une note d’espoir.

Outre les préoccupations de l’heure notamment la lutte contre la propagation du nouveau Coronavirus et l’insécurité sur le continent, les leaders africains se sont engagés à accorder une priorité particulière à la promotion du patrimoine matériel et immatériel africain en tant que catalyseur de l’ouverture et de l’enracinement culturel, et de l’intégration socio-économique du continent.

D’ores et déjà, le Togo a fait entendre sa voix dans cette politique africaine de développement culturel.

En effet, sur proposition du Chef de l’Etat, SEM Faure Essozimna,  l’instance continentale a décrété  «2021-2031, la décennie des racines africaines et des diasporas ».

Inspirée du modèle déjà mis en œuvre avec les Togolais de l’Extérieur, l’initiative portée par le Togo se veut un cadre innovant pour une meilleure implication inclusive des Africains de l’extérieur dans le processus de développement intégral et durable du continent.

Il vise également le renforcement significatif des liens entre les Afro-descendants, les communautés des racines africaines et leur terre-mère, ‘’l’Afrique’’ en vue de concrétiser la vision de l’instance continentale.

Cette décision saluée par la Conférence témoigne de l’attachement du Président de la République aux valeurs culturelles africaines et de son engagement pour la consolidation de l’intégration des différentes communautés africaines.

Elle confirme une fois de plus le leadership du Président de la République sur le continent et la place du Togo dans le concert des nations.