• Accueil
  • 2è réunion du GST-Mali : des conclusions satisfaisantes pour relever les défis de la stabilité

2è réunion du GST-Mali : des conclusions satisfaisantes pour relever les défis de la stabilité

2è réunion du GST-Mali : des conclusions satisfaisantes pour relever les défis de la stabilité

La deuxième réunion du Groupe de suivi et de soutien à la transition au Mali (GST-Mali) s’est tenue hier à Lomé sous l’égide des instances sous-régionales, continentales et internationales, avec une participation active du Président de la République Faure Essozimna Gnassingbé.

Partager sur :

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

La deuxième réunion du Groupe de suivi et de soutien à la transition au Mali (GST-Mali) s’est tenue hier à Lomé sous l’égide des instances sous-régionales, continentales et internationales, avec une participation active du Président de la République Faure Essozimna Gnassingbé.

A l’issue de la rencontre, le GST-Mali a noté avec satisfaction les efforts soutenus du Chef de l’Etat togolais pour l’accompagnement du Mali en vue de l’approfondissement du dialogue politique et relever les défis de la stabilité dans ce pays frère et dans le Sahel.

La réunion a adopté un relevé de conclusions qui a fait ressortir l’état d’avancement des réformes ainsi que des recommandations pour un heureux aboutissement de la transition politique au Mali.

Les participants ont unanimement salué les progrès réalisés par les autorités de la transition dans la mise en œuvre effective des réformes politiques et institutionnelles, et l’état de préparation des élections générales de 2022.

Ils se sont particulièrement félicités du parachèvement de la mise en place des organes de la transition dont le fonctionnement constitue une nouvelle dynamique de confiance entre les parties prenantes, la mise en œuvre de l’Accord pour la paix et la réconciliation issu du processus d’Alger, la situation économique, sociale et humanitaire ainsi que les défis liés aux questions de défense et de sécurité.

Les organisations membres du Groupe de suivi et de soutien à la transition au Mali (GST-Mali)  se sont également réjouies des contributions des partenaires bilatéraux et multilatéraux notamment le Fonds monétaire international (FMI) pour l’implémentation des réformes économiques prévues par le gouvernement malien.

Le GST-Mali a à cet effet invité tous les acteurs de la vie sociopolitique malienne à maintenir et à consolider le dialogue et la concertation, gage majeur pour la réussite du processus en cours, et un retour à la normalité.