• Accueil
  • Le Chef de l’Etat élève le Commissaire à la paix et à la sécurité de l’UA à la dignité de Commandeur de l’Ordre du Mono

Le Chef de l’Etat élève le Commissaire à la paix et à la sécurité de l’UA à la dignité de Commandeur de l’Ordre du Mono

Le Chef de l’Etat élève le Commissaire à la paix et à la sécurité de l’UA à la dignité de Commandeur de l’Ordre du Mono

Le Président de la République Faure Essozimna Gnassingbé a fait, ce lundi 8 mars 2021, de l'Ambassadeur Smaïl Chergui, Commissaire à la paix et à la sécurité de l'Union africaine (UA), Commandeur de l’ordre du Mono.

Partager sur :

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

Le Président de la République Faure Essozimna Gnassingbé a fait, ce lundi 8 mars 2021, de l’Ambassadeur Smaïl Chergui, Commissaire à la paix et à la sécurité de l’Union africaine (UA), Commandeur de l’Ordre du Mono.

Un geste de haute portée symbolique qui traduit la reconnaissance du Togo à l’endroit de ce faiseur de la paix et de la stabilité sur le continent africain.

Le récipiendaire s’est réjoui de cet honneur que lui a fait le Chef de l’Etat à travers cette distinction honorifique.

 «C’est un honneur particulier pour moi d’être élevé à la dignité du Togo. Ce geste  qui m’honore et honore l’Union africaine et mon pays l’Algérie représente un témoignage de l’amitié et de la confiance et surtout le partage en commun que nous avons avec le Président de la République dans la volonté d’aider  le continent africain à dresser les questions de paix et de sécurité. Je crois que cette médaille, à travers mon humble personne, est un  hymne national à cette volonté de contribuer à la paix,  la sécurité et  la stabilité de notre continent »

L’Ambassadeur Smaïl Chergui a saisi l’occasion pour saluer une fois encore l’engagement du Président de la République pour la paix sur continent.

« Le Président Faure  Gnassingbé est connu pour ses efforts discrets mais résolus pour venir en aide aux pays frères comme le Mali. Il a très tôt exprimé son engagement  pour aider les frères maliens à se réconcilier et à retrouver le chemin de l’ordre constitutionnel. Par le passé, le Président de la République a eu également à intervenir dans d’autres lieux du continent, c’est ce que nous apprécions de lui, cet engagement, ce panafricanisme » a-t-il martelé à la fin de la cérémonie.

Pour rappel, le Commissaire à la paix et à la sécurité de l’Union africaine (UA) séjourne à Lomé dans le cadre de la deuxième réunion du Groupe de soutien à la transition au Mali (GST-Mali).