• Accueil
  • Le Chef de l’Etat a pris part à la 38è session de l’AUDA-NEPAD

Le Chef de l’Etat a pris part à la 38è session de l’AUDA-NEPAD

Le Chef de l’Etat a pris part à la 38è session de l’AUDA-NEPAD

Les travaux de la 38è session du Comité d’orientation des Chefs d’Etat et de gouvernement de l’Agence de développement de l’Union africaine (AUDA-NEPAD) se sont déroulés ce 25 mai 2021, par visioconférence. Le Chef de l’Etat, Faure Essozimna Gnassingbé a participé à cette rencontre de haut niveau aux côtés de ses homologues du continent.

Partager sur :

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

Les travaux de la 38è session du Comité d’orientation des Chefs d’Etat et de gouvernement de l’Agence de développement de l’Union africaine (AUDA-NEPAD) se sont déroulés ce 25 mai 2021, par visioconférence.

Le Chef de l’Etat, Faure Essozimna Gnassingbé a participé à cette rencontre de haut niveau aux côtés de ses homologues du continent.

La session a procédé à l’examen du rapport annuel de l’organisation présenté par le Secrétariat exécutif.

Il porte sur les politiques de développement, l’énergie durable, le genre, la mobilisation de ressources, la crise sanitaire et les projets prioritaires d’intégration régionale conformément à l’Agenda 2063.

Suivant cet agenda, l’Agence s’est engagée dans la création de cinq Centres d’excellence dont un par région d’Afrique.

Ces centres ont un rôle de catalyseurs pour permettre la mise en œuvre efficace des Plans de développement nationaux des Etats membres et des stratégies des Communautés économiques régionales.

La participation du Président de la République à cette session est la preuve de l’adhésion du Togo aux initiatives de l’AUDA-NEPAD.

Notre pays pourra tirer profit de l’expertise de l’Agence dans le cadre de la mise en œuvre du Plan national de développement (PND, 2018-2022) et de la feuille de route gouvernementale (2020-2025) notamment dans le domaine agricole avec un accent sur l’agro-industrie et la formation en alternance pour le développement.

Au cours des travaux, le Chef de l’Etat a plaidé en faveur d’un partenariat entre l’AUDA-NEPAD, la Zone de libre-échange continentale africaine (ZLECAf) et le Marché unique de transport aérien en Afrique (MUTAA), des institutions de l’Union africaine (UA) qui œuvrent pour le développement et l’intégration du continent.

A cela s’ajoute la nécessité de redynamiser l’Initiative présidentielle des champions de l’infrastructure (PICI) visant à promouvoir les politiques de développement des infrastructures.

Il est à noter que l’Agence de développement de l’Union africaine (AUDA-NEPAD) a pour mission de favoriser le développement du continent par une planification, une coordination et une mise en œuvre efficace et intégrée de l’Agenda 2063 de l’Union Africaine avec les Etats membres, les Communautés économiques régionales et les institutions panafricaines, en tirant parti des partenariats et de la coopération technique.

L’AUDA-NEPAD mobilise également les financements au profit des promoteurs des micros, petites et moyennes entreprises (MPME) des pays membres dont le Togo.

Le Nouveau partenariat pour le développement de l’Afrique (NEPAD) est un projet de développement à l’échelle continentale initié par les Chefs d’Etat et de gouvernement africains en 2001, en vue de relever les défis majeurs du continent à savoir l’éradication de la pauvreté, la promotion de la croissance et le développement durable ainsi que l’intégration pleine de l’Afrique dans l’économie mondiale.