• Accueil
  • Le Togo engagé dans une diplomatie agissante pour la stabilité dans différents pays

Le Togo engagé dans une diplomatie agissante pour la stabilité dans différents pays

Le Togo engagé dans une diplomatie agissante pour la stabilité dans différents pays

La politique étrangère du Togo est guidée par des choix stratégiques du chef de l’Etat Faure Essozimna Gnassingbé pour une diplomatie agissante, discrète et efficace.

Partager sur :

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

La politique étrangère du Togo est guidée par des choix stratégiques du chef de l’Etat Faure Essozimna Gnassingbé pour une diplomatie agissante, discrète et efficace.

Dans les pays où la stabilité et la paix sont en difficulté, le Président de la République n’hésite pas à s’y investir. Cet engagement s’illustre à travers des contacts directs ou par l’envoi d’émissaires auprès des Etats exposés aux conflits larvés ou ouverts, avec des risques d’explosion sociale.

De ce fait, bien de partenaires ne cessent de saluer les actions diplomatiques du Chef de l’Etat. Le Togo jouit ainsi d’une grande confiance auprès de la communauté internationale.

Les péripéties de la crise sanitaire liée à la Covid-19 n’ont pas annihilé les efforts du Togo à œuvrer davantage pour la stabilité et une paix durable dans plusieurs pays frères.

En rappel dans bien des pays, la diplomatie togolaise est en première ligne pour concilier les parties en conflit, en maintenant un dialogue régulier et permanent avec tous les acteurs impliqués.

Plus récent, le cas de la Guinée qui était au cœur de la session extraordinaire de la Conférence des chefs d’Etat et de gouvernement de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), consacrée mercredi dernier à la crise née du coup d’Etat contre le président Alpha Condé.

A l’issue de cette réunion d’urgence à laquelle a participé le Chef de l’Etat, l’organisation sous-régionale a dépêché une délégation de haut niveau pour s’enquérir de la situation en Guinée, l’objectif étant de trouver des solutions de sortie de crise. Et c’est le Togo qui est une fois encore honoré de faire partie de cette délégation pour une mission délicate.

Conformément aux dispositions de l’organisation sous-régionale relatives aux mécanismes de prévention, de gestion et de règlement des conflits, de maintien de la paix et de la sécurité, ainsi qu’à celles du Protocole additionnel sur la démocratie et la bonne gouvernance, notre pays, une fois encore, va s’investir aux côtés d’autres pays frères dans la recherche des voies et moyens pour un retour rapide à l’ordre constitutionnel en Guinée, à la satisfaction de tous les acteurs.

Déjà à l’annonce de la crise en Guinée, le dimanche 7 septembre 2021, le Togo a relevé la pertinence et l’urgence d’instaurer un climat de dialogue inclusif pour un retour à la stabilité et à la concorde nationale dans ce pays.

Pour mémoire, le Togo s’est également investi dans la résolution de la crise politique au Tchad et au Mali, deux pays qui sont également en période transitoire.

Grâce aux initiatives du Président de la République, la diplomatie togolaise ne cesse d’œuvrer pour un aboutissement heureux des transitions dans ces pays. En témoignent les nombreuses missions de bons offices à Bamako et à N’Djamena, et les visites de travail des autorités de la transition au Mali et au Tchad dans notre pays pour bénéficier des sages conseils du chef de l’Etat.

Tous ces pays ne cessent de renouveler leur gratitude au Président de la République pour  son implication personnelle dans la recherche de solutions consensuelles aux crises qui secouent l’Afrique en général et menacent en particulier la stabilité dans la sous-région et le Sahel.

Cette diplomatie est appuyée par l’envoi des contingents dans les missions de maintien de paix sous le drapeau des Nations unies dans différents pays en proie à l’instabilité et aux menaces sécuritaires de tout genre.

Comme on le voit, la voix du Togo, sous la houlette du chef de l’Etat très écouté par ses pairs, compte. Et notre pays très efficacement continue d’apporter sa contribution dans le règlement des crises sociopolitiques dans différents pays chaque fois que cela est nécessaire.