• Accueil
  • Riposte contre la COVID 19 : l’état d’urgence et l’habilitation prorogés de 12 mois au Togo

Riposte contre la COVID 19 : l’état d’urgence et l’habilitation prorogés de 12 mois au Togo

Riposte contre la COVID 19 : l’état d’urgence et l’habilitation prorogés de 12 mois au Togo

La représentation nationale a accédé à la requête du gouvernement en lui accordant 12 mois d’état d’urgence sanitaire et de l’habilitation au lieu de 6 mois préalablement sollicités.

Partager sur :

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

Il y a six mois, le gouvernement a demandé et obtenu de l’Assemblée nationale la prorogation de l’état d’urgence sanitaire et l’habilitation l’autorisant à prendre par ordonnance des mesures relevant du domaine de la loi, pour une durée de six mois.

La mise en œuvre de ces deux textes a permis au gouvernement de prendre des mesures fortes, parfois drastiques mais indispensables pour une gestion efficace de la crise sanitaire.

Malgré ces efforts, l’évolution de la pandémie reste  toujours inquiétante, avec une flambée des cas de malades et de décès.  Ce tableau sombre a été présenté ce mardi 14 septembre 2021 par  la cheffe du gouvernement, Victoire Tomégah-Dogbé aux députés pour tirer la sonnette d’alarme.

« La flambée épidémique amorcée en juillet s’est confirmée durant tout le mois d’août, avec pour ce seul mois 5463 cas confirmés sur 56770 tests effectués (9,6% de taux de positivité). Il en est de même du variant delta présent chez 75% des 156 prélèvements testés. Parallèlement à l’augmentation du nombre de cas, on observe une augmentation du nombre de décès, avec pour le seul mois d’août 33 décès sur les 5763 cas confirmés, essentiellement au sein de la population majoritairement non vaccinée et des personnes de plus en plus jeunes ».

Le délai accordé dans le cadre de la prorogation de l’état d’urgence sanitaire et de la loi d’habilitation arrive à expiration ce 15 septembre. Pour faire face à la nouvelle vague de contamination, Madame le Premier ministre a sollicité de nouveau la prorogation de l’état d’urgence sanitaire et de l’habilitation.

« Le contexte particulier qui dépasse le cadre de la gestion courante de l’État, exige néanmoins que nous puissions disposer de l’ensemble des outils permettant de prendre les décisions idoines, réagir promptement et agir efficacement pour la protection de la population » a déclaré Madame le Premier ministre.

La représentation nationale a accédé à la requête du gouvernement en lui accordant 12 mois d’état d’urgence sanitaire et  de l’habilitation au lieu de 6 mois préalablement sollicités.

A l’unanimité, les différents groupes parlementaires ont voté favorablement cette proposition de 12 mois.

Par ce vote favorable, l’Assemblée nationale dote ainsi de nouveau le gouvernement de moyens juridiques afin de mieux gérer la crise sanitaire et de renforcer la résilience des populations.

Le Premier ministre a remercié les députés pour leur disponibilité permanente et leur engagement aux côtés du gouvernement dans cette lutte collective.

La cheffe du gouvernement a rassuré la représentation nationale quant à l’application stricte des textes.

« Soyez-en rassurés, le gouvernement pour sa part reste mobilisé pour poursuivre et renforcer les mesures nécessaires et s’assurer aussi de l’effectivité de leur application, sous le leadership du chef de l’Etat ».

La Présidente de l’Assemblée nationale, Mme Yawa Djigbodi Tsegan s’est félicitée de la démarche du gouvernement qui est déterminé à assurer la santé et le bien-être des populations.

« L’Assemblée nationale est aux côtés du gouvernement avec des moyens légaux pour endiguer cette pandémie. Aujourd’hui, c’est notre démocratie qui en sort gagnante, c’est la vitalité de nos institutions qui a été démontrée. L’Assemblée nationale a pris sa responsabilité  de vous accompagner dans cette lutte » 

Le Premier ministre a saisi cette opportunité pour lancer un appel aux Togolais pour qu’ils adhèrent massivement à la campagne de vaccination en cours sans oublier le respect des mesures barrières.

A travers les initiatives aux niveaux régional, continental et international et grâce à l’implication personnelle du Chef de l’État, le Togo a reçu plus d’un million huit cent mille doses de vaccins. À ce jour,  près de 450.000 personnes ont été vaccinées.

En rappel, le gouvernement a pris des mesures concrètes pour accompagner les populations notamment la gratuité des frais de scolarité et d’inscription dans les établissements publics d’enseignement secondaire, la gratuité des tranches sociales d’eau et d’électricité pour le mois d’août ainsi le programme d’accompagnement des femmes enceintes et nouveau-nés, Wezou.